17-01-2015 00:00 - Le Président de la République: Je ne suis ni Charlie, ni Coulibaly ! Je suis musulman, nous sommes tous musulmans !

 Le Président de la République: Je ne suis ni Charlie, ni Coulibaly ! Je suis musulman, nous sommes tous musulmans !

AMI - A l'entrée du Palais présidentiel à Nouakchott, le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a accueilli une gigantesque marche organisée après la prière du vendredi par le forum des imams et oulémas en soutien au Prophète Mohamed (PSL), et contre les caricatures blasphématoires publiées dernièrement par le journal français Charlie Hebdo.

S'adressant aux manifestants, le Président de la République a déclaré : "Au Nom d'Allah Le Tout Puissant, Le Tout Clément et Miséricordieux,
Paix et Salut sur Son Prophète,

Comme nous avons eu à combattre le terrorisme à l'intérieur de notre pays et à faire de grands sacrifices pour sa stabilité, nous condamnons aujourd'hui les agissements qui génèrent le terrorisme tels que les caricatures blasphématoires pour notre religion et pour toutes les religions d'ailleurs.

Autant nous condamnons ces caricatures, autant nous condamnons tout acte terroriste et toutes les formes de marginalisation, d'injustice et d'agression partout dans le monde et particulièrement contre les Musulmans.

Je voudrais aussi préciser que contrairement à ce qui a été publié en mon nom sur les réseaux sociaux, je n'ai pas de site électronique, ni de compte facebook ou tweeter. Certains ont dit que j'étais Charlie, non, je ne suis ni Charlie, ni Coulibaly, je suis musulman et en République Islamique de Mauritanie, nous sommes tous musulmans.

J'affirme également que je ne participerai à aucune marche, ni ne soutiendrai, toute ma vie, une quelconque attitude orientée contre l'Islam, que je sois Président ou simple citoyen.

Je vous remercie.

Vive la Mauritanie libre et prospère ".


L'imam Cheikh Ould Saleh a lu, au nom des imams et oulémas de Mauritanie, une déclaration dans laquelle il a salué la position du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, qui n'a pas participé à la marche de Paris et son rôle dans la défense des valeurs sacrées de la Oumma.

Ont assisté à l'accueil présidentiel le Premier ministre M. Yahya Ould Hademine, le ministre des Affaires Islamiques et de l'Enseignement Originel, M. Ahmed Ould Ehl Daoud, le Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Ahmed Ould Bahiya , le Conseiller à la Présidence de la République, M. Ahmed Ould Bah, ainsi que d'autres personnalités.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 3470

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • nemahaidara (H) 17/01/2015 17:52 X

    Monsieur le président vos collègues et voisins qui étaient à la marche ne sont aussi ni Charlie ,ni Coulibaly , ni Kouachi... Eux ont interdit le torchon du diable chez eux , vous pas ( même symboliquement)...

  • Ibiliss (H) 17/01/2015 17:20 X

    "Je ne suis ni Charlie, ni Coulibaly": quelle envolée lyrique! Une pensée insondable! Même Platon n'aurait pas volé si haut, waoh!!! Quelle hauteur de vue! Heureusement que notre philosophe-soldat, déguisé en démocrate,n'a pas fait allusion aux frangins Kouachi!

  • sammbasy (H) 17/01/2015 12:08 X

    "Je ne suis ni Charlie, ni Coulibaly" ! Donc vous êtes Kouachi ! M. le président vous ne combattez pas pour la justice parce que la Mauritanie est devenue le terreau de toutes les injustices. C'est normal de marcher contre la provocation de Charlie à l'égard des musulmans, mais les musulmans doivent être justes entre eux-mêmes, parce qu'il n'y a pas 2 islams. Alors cessez d'affamer les musulmans de Mauritanie, cessez vos injustices contre les musulmans de Mauritanie, cessez les promesses non tenues aux musulmans de Mauritanie, faites la justice entre les musulmans de Mauritanie... Sinon nous continuerons à penser que vous faites comme les autres : les plus grands bandits de l'humanité aujourd'hui utilisent éhontément le drapeau de l'Islam pour commettre les crimes les plus abjects. Désormais nous ne jugerons les personnes que par leurs actes, non par des professions de foi vides qui ne visent qu'à abuser les vrais musulmans !

  • diogou67 (H) 17/01/2015 11:05 X

    Aziz ne dira pas qu'il n'est pas kouachi pour la simple raison que beaucoup de ces manifestants avaient des pancartes "je suis kouachi" et non "je suis coulibaly" même dans une religion que nous partageons l'hypocrisie de Aziz est toujours là , oh fait il sera en France quand pour ses soins à moins qu'il ne décide d'aller se soigner au qatar

  • And Bader (H) 17/01/2015 08:36 X

    C'est vrai Aziz n'est ni Charlie, ni Coulibaly,mais il aurait pu dire également qu'il n'est pas Kouachi non plus puiqu'il condamne le terrorisme.Remarquons que les journalistes de Charlie ont été tués par les Kouachi, pour la logique...

  • boubou_kibili (H) 17/01/2015 05:13 X

    Mr le PR si je partage avec vous une chose c'est ce que vous avez dit aux oulemas suite à leur marche. Effectivement nous sommes musulmans et ne pouvons accepter que sous la liberté de la presse que l'on dise quoique ce soit à notre PPSL ni à aucun des autres prophetes d'ailleurs (citation du Coran). Mais là où je ne vous comprends pas Mr le PR c'est dans votre gouvernance vous agiissez avec votre equipe et administration autrement: deni de nationalité, gabegie, muvaise gouvernance, racisme et communautarisme. Or un musulman ne peut appliquer une partie du Coran et laisser l'autre. l'Islam cette belle religion est un tout ce n'est pas une religion à la carte où on choisi son menu. Meditez ces quelques paroles SE Mr le PR!!!!