21-01-2015 10:54 - Un rappeur sous les verrous en Mauritanie

Un rappeur sous les verrous en Mauritanie

RFI - Hamada, du groupe Awlad Leblad, arrêté il y a une semaine a été mis lundi sous mandat de dépôt à la prison civile de Nouakchott. Le jeune homme a été inculpé pour consommation et détention de stupéfiants mais aussi pour attentat aux moeurs islamiques.

Ses amis assurent avoir reçu plusieurs fois des menaces du pouvoir, qui n'aurait pas apprécié certains morceaux du groupe trop critiques. Ses proches dénoncent aujourd'hui un montage alors que pour les autorités, il s'agit simplement d'une affaire de droit commun.

La première décision avait été de laisser le jeune rappeur en liberté sous contrôle judiciaire après sa garde à vue. Mais le parquet mauritanien a interjeté appel et a eu finalement gain de cause. Hamada du groupe Awlad Leblad dort donc depuis lundi à la prison civile de Nouakchott en attendant la fin de l'instruction. Le jeune homme est poursuivi pour attentat à la pudeur et aux bonnes moeurs islamiques, détention et consommation de stupéfiants.

De source judiciaire, tout a commencé par la plainte du père d'une jeune fille qui se serait retrouvée, dans une chambre, avec le jeune homme qui n'était pas son mari. La plainte a entraîné une perquisition, qui aurait conduit à la saisie de quelques grammes de haschich. Pour la justice il s'agit d'une banale affaire de droit commun mais pour ou le groupe de rap, l'affaire est politique.

Dans une émission télévisée, un ami de Hamada assure qu'il paie le prix fort de son engagement contre le pouvoir et que le groupe avait été menacé plusieurs fois de représailles. Alors a-t-on voulu faire taire un jeune artiste trop insolent comme le disent ses proches sous prétexte de saisie de drogue ?

A Nouakchott certains rappeurs assurent que ce groupe n'est pas le plus virulent sur la scène musicale locale, et qu'il n'est pas le plus constant non plus dans sa critique envers le président. Reste qu'un des derniers morceaux du groupe intitulé « Dégage » s'adresse clairement au chef de l'Etat Mohamed Ould Abdelaziz.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 3194

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • teyssir (H) 21/01/2015 16:23 X

    innacceptable c'est tout mais les jeunes de ce pays sont nuls pour rester silencieux

  • mansour25 (H) 21/01/2015 16:01 X

    Voici l'image de la mauritanie

  • Top Gun (H) 21/01/2015 11:58 X

    beaucoup de rappeurs ont le même ton ou pire , pourquoi on les épargneraient ????? Réécoutez bien les rappeurs vous verrez que c'est bonnet blanc , blanc bonnet ils ont tous le verbe qui ne passe pas par quatre chemins !!!!!!