26-01-2015 10:11 - La mutuelle panafricaine de gestion des risques vole au secours de 3 pays de l’Afrique de l’ouest

La mutuelle panafricaine de gestion des risques vole au secours de 3 pays de l’Afrique de l’ouest

Le Magazine du Manager - Le Sénégal, le Niger et la Mauritanie vont recevoir 12,5 milliards de francs CFA soient 25 millions de dollars, pour amortir les pertes dues à la sécheresse dans leurs pays respectifs. Ces états ont souscrit à une assurance de la mutuelle panafricaine de gestion des risques contre les catastrophes naturelles.

Ainsi la société d’assurance African Risk Capacity (ARC) Ltd, filiale de cette mutuelle va verser les 25 millions de dollars à ces trois pays de l’Afrique de l’ouest. C’est un premier versement qui intervient au titre de l’assurance contre la sécheresse à laquelle ces pays ont souscrit auprès de l’ARC.

«Ces premiers versements effectués par l’ARC représentent une étape importante dans le leadership des gouvernements et dans l’innovation financière pour les réponses d’urgence à travers le Sahel» a dit Robert Piper, coordinateur humanitaire régional de l’ONU pour le Sahel.

Pour la société African Risk Capacity, leur assistance loin d’être une faveur constitue un droit pour les pays souscripteur. Ainsi le directeur général par intérim de l’ARC Dr Richard Wilcox, a déclaré qu’il s’agit «d’un grand moment dans la gestion de la sécurité alimentaire en Afrique, qui démontre le potentiel de financement de la lutte contre les catastrophes au meilleur rapport coût/efficacité possible.»

Les prévisions de cette filiale de la mutuelle panafricaine de gestion des risques, est d’offrir ses services à une vingtaine de pays d’ici cinq ans. D’après des analystes le modèle développé par l’ARC devrait lui permettre de connaître une expansion soutenue dans les prochaines années.

Rappelons que la mutuelle panafricaine de gestion des risques est une institution spécialisée de l’Union africaine (UA), a pour but de permettre aux Etats de se prémunir contre les risques d’insécurité alimentaire consécutifs aux catastrophes naturelles, en leur fournissant le financement nécessaire à assurer la protection des populations les plus vulnérables en cas de crise alimentaire.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2436

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)