31-01-2015 12:12 - 30 ans du Daande Lenol : Baaba Maal choisit Ould Abdel Aziz comme parrain

30 ans du Daande Lenol : Baaba Maal choisit Ould Abdel Aziz comme parrain

Le Calame - 30 ans de carrière, ça se fête ! Et pas de n'importe quelle manière. Ainsi, pour marquer trois décennies de carrière musicale, l’un des plus célèbres chanteurs sénégalais de sa génération et des plus atypiques, va mettre les petits plats dans les grands.

Prévu au mois de février prochain, en Mauritanie et à travers le monde, ce 30e anniversaire « va être une occasion pour l'artiste de marquer d'une pierre blanche un quart de siècle de musiques d'engagement aux côtés de la population pour la promotion de l'intégration et du développement», assure-t-on.

Une présence sur scène et sur tout le globe terrestre qui a fait de lui, l’un des chantres de la musique sénégalaise de sa génération. L’artiste, engagé dans toutes les causes humanitaires touchant de près ou de loin à son pays, a honoré ce fulgurant parcours qu’est le sien.

Les festivités de cet anniversaire seront officiellement lancés, le samedi 14 février, à Nouakchott, par la tenue d’une soirée de gala, animée par Baaba Maal. Le lendemain, 15 février, le lead vocal se produira, en concert au stade olympique.

Le choix du lead vocal du Daandé Lenol de célébrer trois décennies de présence artistique et d’engagement pour les causes du développement durable avec son propre groupe, à Nouakchott n'est pas fortuit. En Mauritanie que le porte étendard de la communauté halpoularren dispose de milliers de fans et vend beaucoup d'albums.

Toutefois, la désignation du président Ould Abdel Aziz au titre de parrain de la manifestation est diversement appréciée notamment par bon nombre de foutanké victimes du « génocide biométrique » et de la politique exclusionniste du chef de l'Etat. Bon nombre de ses fans voient dans ce choix une contradiction flagrante avec le combat mené par le symbole de la communauté halpoularren.

Signalons qu’avec son groupe créé en 1985, le natif de Podor a fait le tour de la planète où il a non seulement vanté les mérites de la musique halpulaar et sénégalaise mais aussi montré que les artistes africains pouvaient également s’ouvrir aux langues d’ailleurs notamment la langue anglaise dans laquelle il s’exprime couramment.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 3936

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • nemahaidara (H) 31/01/2015 20:40 X

    Rien ne doit plus nous surprendre désormais de part et d'autre du fleuve . Le peuple africain de Mauritanie mérite mieux que ce parrainage de Aziz pour le trentenaire du dandé lennol. C'est le cœur brisé que nous suivrons Baba. C'est notre artiste mais... Imaginez Bob Marley parrainé par Ian Douglas Smith en Rhodésie aujourd'hui Zimbabwé, quelle déception!!! Heureusement que cela n'arriva pas du vivant des deux hommes. Baba est notre Marley , à notre échelle. Qu'il soit parrainé par ... c'est l'oeuvre de politicien à Dakar ou Nouakchott , c'est dommage...

  • labbayel (H) 31/01/2015 18:29 X

    Juste pour vous dire que Baaba Maal n'est plus engage comme avant,il est devenu Politico-Businessman tout recement il a fonde un movement apparament comme celui de Youssou Ndour. Personnellement je prefere lire Abou Cisse que d'ecouter Baaba Maal.

  • gongiyanké (H) 31/01/2015 12:25 X

    Baba Maal, Vous risquez de perdre vos fans, puisque en tendant la main à Aziz, vous tendez la main à Taya, Ely Ould Mohamed Vall qui ont fabriqué Aziz. (***) Restez Géndiyanké au lieu de tendre la main à un chef d'etat n'ayant aucune legitimité. Ibrahima Sarr n'est rien aujourd'hui devant les habitants de la vallee du fait qu'il a choisit le camp du General putschiste.