28-02-2015 21:00 - Les artistes mauritaniens chantent en chœur la justice sociale …[Vidéo]

Les artistes mauritaniens chantent en chœur la justice sociale …[Vidéo]

Md O Md Lemine - Des activistes mauritaniens ont publié sur les réseaux sociaux, la chanson du Manifeste (MITHAG) pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratine au sein d’une Mauritanie unie, égalitaire et réconciliée avec elle-même.

Le clip vidéo appelle sur fonds d’images vivantes de la marginalisation, de la pauvreté et des disparités sociales, à la justice sociale et à la lutte contre l’esclavage dans toutes ses manifestations.

Le Mithagh pour les droits des Harratine- avait publié le 29 Avril 2013, loin de tout complaisance, parti-pris ou exagération, un état des lieux des conditions de vie insupportables de l’importante composante du peuple mauritanien que représente les haratines, qui se trouve selon ses leaders « être marginalisée et exclue souvent par la seule volonté des dirigeants successifs du pays, épaulés en cela par des groupes obscurantistes, prompts à des agissements suicidaires pour le pays ».

Une situation qui peine à disparaître suscitant régulièrement des manifestations pacifiques pour appeler les autorités, les leaders politiques et syndicaux ainsi que les organisations de la société civile et les dignitaires religieux (Imams et ouléma) à assumer leurs responsabilités.

Cette chanson qui appelle à la justice sociale s’inscrit incontestablement dans cette droite ligne pour prendre conscience du phénomène et œuvrer en communion à son éradication. Un clip qui va droit au cœur, devant lequel personne ne peut rester sensible à cet appel pour réconcilier le pays avec lui-même et s’engager sans attendre dans cette voie irréversible capable de lui garantir justice et prospérité Incha Allah.

Md O Md Lemine






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Md O Md Lemine
Commentaires : 1
Lus : 2847

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mdmdlemine (H) 28/02/2015 21:29 X

    Quel est ce Premier ministre doté de tous les pouvoirs qui peut se mettre immédiatement au travail, pour assurer le succès de la justice sociale, bien avant le dialogue politique et la crise sociale de la SNIM. Un chef du gouvernement qui promet de ne pas fermer l'oeil, de n'accepter sa fonctino de Premier ministre que s'il est doté de toutes les compétences, disposant d'une marge tributaire de ses résultats palpables.. la première chose à faire dans ce pays pour créer la justice sociale est d'instaurer un climat propice pour l'amour d'autrui, pour faire dissiper le sentiment de racisme, d'exclusion...Des grands projets à connontation sociales bien étudiés peuvent être dans ce sens.