10-03-2015 11:33 - Insécurité urbaine : Les populations de Tarhil 7 disposent désormais d’un poste de police

Insécurité urbaine : Les populations de Tarhil 7 disposent désormais d’un poste de police

Le Calame - Les populations du quartier Tarhil 7 disposent, depuis quelques jours d’un poste de sécurité. Une promesse faite par le Wali de Nouakchott Sud, Mrabih Rabou Abidine lors de son premier passage dans l’école de Tarhil 7, l’un des nouveaux quartiers de la capitale.

Le Wali avait été interpelé par un groupe de femmes du quartier qui se plaignaient de l’insécurité galopante dans la zone qui les empêchait de sortir le soir, de tenir un commerce de détail ; elles affirmaient également ne pas pouvoir trouver un moyen de transport vers le centre -ville, une fois la nuit tombée, de ne disposer ni d’eau, ni d’électricité.

Face aux femmes désemparées, le Wali promit de les doter, ce jour-là, d’un poste de police, d’abord et d’étudier les autres doléances. La promesse a été tenue, puisque dans la même soirée, les éléments de la police ont installé un poste près de l’école Tarhil 7. Désormais donc, chaque soir, des policiers veillent sur la sécurité des populations pauvres de ce quartier démuni de la capitale.

Autre promesse tenue, l’extension de l’école construite en baraque. Le lendemain de son passage, le Wali a demandé à la mairie d’Arafat d’aménager des salles de classes pour décongestionner celles qui existent déjà et dans lesquelles sont entassés, comme des sardines de petits apprenants. L’une des classes/baraques comptait 140 élèves.

Troisième promesse tenue par le Wali, l’installation d’un bassin pour approvisionner en eau les populations de la zone.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1898

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)