19-03-2015 12:12 - SNIM : La rencontre entre le PM et les centrales accouche d’une souris

SNIM : La rencontre entre le PM et les centrales accouche d’une souris

En dépit de la rencontre entre le Premier ministre Yahya Ould Hademine et les syndicats des travailleurs - reçus à la Primature ce mercredi 18 mars -, la crise qui secoue la Société nationale industrielle et minière (SNIM) reste entière apprend-t-on de sources sûres.

Yahya Ould Hademine a - à en croire nos sources - déclaré à ses interlocuteurs que «la crise concerne la SNIM et ses employés», en ajoutant au passage «que le gouvernement pourra peut-être demander une ouverture de négociations si les travailleurs venaient à reprendre le travail».

Les centrales pour leur part auraient déploré l’immobilisme du gouvernement face à la crise qui secoue la SNIM qui est le pivot de l’économie nationale et continuent à réclamer un dialogue pour dépasser ladite crise.

La rencontre entre le PM et les centrales syndicales - qui est la première du genre depuis le début de l’éclatement de la crise au sein de la SNIM - prend les allures d’un aveu de la part du gouvernement qui jusque-là s’est refusé de reconnaitre la persistance d’une grève totale qui paralyse la société minière.

SC

Copyright © 2015 Cridem




Commentaires : 3
Lus : 2699

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • niomoxo (H) 19/03/2015 12:46 X

    Ainsi soit sa reponse devant ses hotes dans son bureau,une maniere de leur dire qu'ils ne sont ni employeurs ni employes; mais il n'ignore pas les procedures administratives et normatives existant entre travailleurs et centrales. Ils sont tjrs comme ca,nos gouvernants.C'est une fois que la pourriture se manifestera qu'ils reagisseront et esperons qu'il ne sera pas trop tard pour notre chere SNIM.

  • a.bennan (H) 19/03/2015 12:44 X

    Peine perdue pour les sindicats.Ce Mr ne saurait jamais offrir de solutions favorables ou appaisees...Meme s'il etait ADG.

  • bebeto (H) 19/03/2015 12:35 X

    La question que je me pose est la suivante: est ce que la SNIM , même si un consensus est est trouvé entre l'employeur et les employés, peut redécoller après près de 2 mois d’arrêt d’activités ?