23-04-2015 00:00 - Brakna/Goural/Aleg : Tostan évalue son programme de protection de l’enfance

Brakna/Goural/Aleg : Tostan évalue son programme de protection de l’enfance

Dia Abdoulaye - Dans le cadre de l’exécution de son programme intitulé « renforcement des capacités communautaires pour une meilleure protection des enfants », l’ONG internationale Tostan, en partenariat avec l’UNICEF et le MASEF, a organisé, ce mardi 21 avril 2015 à Goural dans le département central d’Aleg), une rencontre inter-villageoise qui a regroupé des représentants de 30 communautés issues de ses quatre zones d’intervention (Aleg/Maghta Lahjar, Boghé/Dar El Barka, Bababé et Mbagne).

Il s’agit cette fois de « faire le bilan à mi-parcours des activités menées dans le cadre de la protection des enfants dans ledit projet ». La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Hakem d’Aleg, M. Ahmednah O/ Mohamed Lemine accompagné de l’Adjoint au Maire de la commune d’Aleg, M. Cheikh Abdallahi O/ Oumar O/ Sidi en présence de nombreuses personnalités issues de la société civile (New Vision, Nissa Bank) ainsi que des superviseurs et facilitateurs de Tostan.

Les populations de Goural ont tenu à réserver un accueil spécial à leurs invités en organisant un défilé de mode traditionnelle qui met en relief les multiples facettes de la culture peule. Les responsables du volet Abdoulaye Ly et Silège Galo Diallo ont mis les bouchées doubles pour donner à l’évènement tout l’éclat qu’il mérite.

Après la lecture de quelques versets de Coran par Oumar Amadou Sow et le mot de bienvenue du Chef du village Bâ Ibrahima, le Maire Adjoint d’Aleg a remercié, au nom des populations de sa commune, l’ONG internationale Tostan « pour les efforts inlassables qu’elle déploie pour la promotion des droits humains et du développement ». Il a aussi remercié les populations de Goural pour leur organisation parfaite.

Quant au coordinateur national de l’ONG en Mauritanie, M. Mamadou Baba Aw, il a d’abord exprimé toute sa joie de se retrouver au milieu de ses invités à cette rencontre d’une importance capitale à Goural avec les 30 communautés bénéficiaires du programme dans la Wilaya du Brakna « pour faire le bilan à mi-parcours des activités liées à la protection des enfants menées dans les différents villages bénéficiaires du programme ».

Il a ensuite rappelé que « 2091 participants ont suivi le module sur la protection et 30 CGC aussi formés dans ce domaine ». Il a enfin précisé que « des commissions chargées de la protection ont été créées dans tous les centres du projet pour veiller au bien-être des enfants ». Le Coordinateur n’a pas manqué de remercier les autorités administratives et municipales d’Aleg pour « leur appui constant ».

Lui succédant, le Hakem d’Aleg a mis l’accent sur l’importance du programme de Tostan qui, « au lieu de mettre l’accent sur l’appui matériel, déploie ses efforts dans la formation de l’Homme car c’est le seul moyen de garantir et de pérenniser le développement communautaire axé notamment sur la protection des couches les plus vulnérables notamment les enfants et les femmes ». Il a remercié les populations de Goural pour la chaleur de leur accueil et leur mobilisation grandiose et a invité les bénéficiaires du programme à multiplier les rencontres d’échanges et de concertation.

Lui succédant Mme Kadiata Hamidou Bâ, Coordinatrice du CGC du village de Goural, hôte de la rencontre, a d’abord remercié ses invités pour avoir répondu à l’invitation. Elle a mis en relief les changements opérés dans ce terroir devant le début du projet notamment dans les domaines de la santé, de l’assainissement, des droits de l’enfant, des voies de règlement des conflits entre autres.

Pour rompre la monotonie, cet échange d’allocutions a été interrompu par un sketch sur les règles élémentaires d’hygiène qu’il faut adopter pour éviter certaines maladies.

Prenant la parole à son tour après cette petite récréation, le Représentant des OSC d’Aleg, M. Housseïn O/ Mourbat, a loué la démarche de Tostan « qui nous a appris à connaître nos droits et nos devoirs à travers son programme basé sur l’enseignement des droits humains, bref un ensemble d’outils dont on a besoin dans notre vie quotidienne ». M. Mourbat n’a pas manqué de souligner également « les appuis financiers de Tostan aux micro-projets et son apport dans la consolidation de l’unité nationale en rapprochant nos différentes composantes nationales ».

Quant aux apprenants, ils ont, par le biais de leurs porte-paroles issus des 4 zones d’intervention (Bâ Silèye Abdoul, Tahar O/ Ahmed, Houlimatou Kébé et Houda), restitué leurs bilans à l’issue de leurs travaux de groupes tenus quelques heures avant la cérémonie. Il s’agissait de « faire le bilan à mi-parcours des activités liées à la protection de l’enfance dans leurs villages respectifs depuis le début du projet ».
Parmi les activités menées, des campagnes de sensibilisation pour la vaccination des enfants de 0 à 5 ans, pour l’obtention des pièces d’état-civil (indispensables pour leur scolarisation) et contre l’excision et les mariages précoces, la mendicité des enfants talibés, les multiples formes d’exploitation qu’ils subissent et la malnutrition.

Ce rendez-vous ordinaire est censé dresser un bilan à mi-chemin du programme de protection de l’enfance pour tirer les leçons du passé et dégager les perspectives pour les mois à venir. Une nouvelle feuille de route devrait être élaborée conformément à l’approche participative initiée par cette ONG internationale depuis le début de son intervention en Mauritanie en 2007.

Dia Abdoulaye
camadia6@yahoo.fr






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Dia Abdoulaye
Commentaires : 0
Lus : 1431

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)