07-06-2015 16:54 - Projection au FIOFA du court métrage "Extrémiste" de Sidi Mohamed Cheiguer : Briser la peur de la réalité

Projection au FIOFA du court métrage

Liberté-Algérie -  Extrémiste de Sidi Mohamed Cheiguer est un court métrage mauritanien qui a été projeté samedi à la cinémathèque d’Oran, en avant-première pour le Festival international d’Oran du film arabe (Fiofa), faisant découvrir la nouvelle vague de réalisateurs originaires de ce pays.

Assistant réalisateur de Abderrahmane Sissako sur le film Timbuktu, le jeune auteur qui a fait une école de cinéma en Algérie a choisi aussi d’aborder la question de l’extrémisme religieux dans son pays, mais dans une facette autre que celle de son illustre aîné.

L’histoire qui défile durant 10 mn est celle d’un jeune adolescent qui est envoyé par son père dans une école coranique (mahdara). Sur son chemin, il croise un groupe terroriste qui l’enlève. Peu à peu, Souleymane finira par intégrer ce même groupe terroriste, placé sous influence et après avoir subi des sévices sexuels.

Le réalisateur ne montre pas, mais suggère fortement cette violence, cette horreur qui finit par briser un jeune se transformant lui-même en extrémiste.

Pour Sidi Mohamed, il est important comme auteur de se questionner sur ce qui se passe autour des écoles coraniques de son pays, de l’extrémisme qui s’en est emparé. Et à la fin de la projection de dire : “On a peur de la réalité, je ne m’attaque pas aux écoles coraniques mais il faut se poser des questions.”

Le fait d’avoir cette distance physique et géographique avec son pays a probablement aidé l’auteur à aborder un tel sujet d’actualité. “Quand on voyage et que l’on voit le monde extérieur, cela apporte un plus, c’est évident. Je crois qu’aujourd’hui en Afrique et dans le monde arabe, nous avons besoin d’un regard intérieur, pas seulement le regard extérieur.

Malgré les difficultés que nous avons en Mauritanie pour faire des films, beaucoup de jeunes réalisateurs mauritaniens sont aujourd’hui dans cette démarche”
, souligne-t-il. Et d’ajouter : “Dans les films, nous pouvons poser des questions, nous ne sommes pas là pour apporter des réponses, mais à nous d’évoquer ces problèmes et ce qui se passe autour des écoles coraniques.”

Le prochain projet de ce jeune réalisateur est un film qui sera coproduit par l’Algérie et la Mauritanie et qui traitera de l’esclavage, la Mauritanie étant connue pour être l’un des derniers pays au monde où existent de nos jours des marchés d’esclaves.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2522

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • synthetiseur (H) 07/06/2015 19:43 X

    Votre film oubliez le car il n'y a pas de marchés d'esclaves en Mauritanie;Quand on écrit il y'a une règle d'or qu'il faut respecter : Etre en état de lucidité.

  • sidi009 (H) 07/06/2015 18:49 X

    C'est un odieux mensonge de dire qu'il existe un marché d'esclaves en Mauritanie .Pouvez vous nous trouver l'adresse de cette bourse , monsieur de Liberté Algérie? Arrêtez vos impostures !

  • Abou Yahya (H) 07/06/2015 18:15 X

    Des marchés d'esclaves en Mauritanie? Vite! Donnez-moi l'adresse que je fasse mes achats!