29-07-2015 00:00 - El Boukhary : Indulgence de plume

El Boukhary : Indulgence de plume

Adrar-Info - La page n’est pas blanche, mais les mots sont incolores. Ils sont diffus comme leur ombre qui plane, errant un peu dans tous les sens. Ils s’émeuvent en désordre, se rejoignent et se dispersent anarchiquement, se bousculant machinalement dans ma tête confuse. Ne trouvant pas de voie de sortie, ils ne s’affichent point clairement.

Leur mutisme est pesant pour la plume qui reste bouche cousue, peinant à cracher son encre. Pas agréable pour elle, cette sensation d’enfermement, d’incapacité de coucher des mots. - « Quelle solitude anxieuse, devait-elle vivre parfois ! », me dis-je.

Elle a certainement le sentiment par moment que je lui tourne effectivement le dos. Ce n’est pas du tout le cas. Certes, jouer à sa compagnie m’amuse souvent. Mais il est vrai également que je ne suis pas toujours bon joueur.

Cependant, ma piètre régularité aux rendez-vous avec l’inspiration, la plume la comprend très bien ; et elle ne s’en offusque pas outre mesure. Elle sait faire la différence entre ceux qu’elle épouse totalement et les autres, entre ceux qui écrivent et ceux qui s’amusent, entre les vrais passionnés et les simples amateurs.

Reconnaissant, je lui réponds :

- « Merci pour ton indulgence, plume. Elle m’a rarement fait défaut, même quand j’en abuse ».

Comme à son habitude, sa réaction était calme et humble : elle a continué tout doucement son mouvement, s’éloignant progressivement, emportée dans un beau nuage de silence lumineux.

Ô ! Si je pouvais m’y accrocher pour de bon, l’accompagner une fois pour toutes ! Je ne souhaite en effet qu’une chose : voyager loin, toujours plus loin, indéfiniment entouré de ce magnifique halo d’étoiles, de rêves, dans lequel baignent écrivains et artistes !



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1854

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)