03-08-2015 12:33 - Une Intersyndicale appelle au dialogue social en Mauritanie

 Une Intersyndicale appelle au dialogue social en Mauritanie

Pana - Les responsables d’une Intersyndicale constituée de 15 centrales, parmi lesquelles l’Union des travailleurs de Mauritanie (UTM), la plus ancienne de l’histoire de la Mauritanie, ont plaidé dimanche en faveur de l’ouverture rapide d’un dialogue social impliquant tous les partenaires (gouvernement, patronat et travailleurs) dans une déclaration faite à la Pana.

Le Secrétaire général de l’UTM, Abderahmane Ould Boubou, justifie ce dialogue par "la nécessité d’améliorer les conditions matérielles et psychologiques des travailleurs, en vue de contribuer efficacement à la relance de l’économie nationale, tout en conservant les acquis sociaux, démocratiques et culturels".

Celui-ci porterait notamment sur une hausse générale des salaires et une révision favorable de la grille des prix des denrées de base. Une loi rectificative des finances, adoptée par le gouvernement mauritanien il y a une dizaine de jours, fait monter la pression fiscale sur certains produits, laissant craindre une flambée sur le marché national.

Les promoteurs de la nouvelle Intersyndicale justifient leur démarche par un constat de "désagrégation et de démantèlement qui a entraîné la faiblesse de l’action des organisations syndicales, leur marginalisation et la banalisation de leur rôle économique et social".
L’Intersyndicale a fait cette déclaration après des contacts approfondis avec de larges couches de travailleurs et des partis politiques, parmi lesquels notamment l’Union pour la République (UPR), principal parti de la majorité.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1757

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)