11-11-2015 20:16 - Isabel Fiadeiro s’installe à l’Institut Français avec son exposition "douceur et ardeur" inspirée de la danse féminine maure [PhotoReportage]

Isabel Fiadeiro s’installe à l’Institut Français avec son exposition

Isabel Fiadeiro change de cap. Pour sa nouvelle exposition, l’artiste d’origine portugaise qui vit en Mauritanie depuis 2004 et auteure d’un riche "carnet de voyage" sur la Mauritanie, ses paysages et ses populations, explore une piste jamais empruntée jusqu’ici. Il s’agit du voile et du mouvement à travers la danse féminine maure.

L’artiste a présenté ce mardi 10 Novembre, à l’Institut Français de Mauritanie, son exposition intitulée "Douceur et ardeur" qui entraine le visiteur dans l’intimité des cérémonies de fête où les femmes rivalisent dans la danse. Elle rappelle au passage l’aboutissement de son choix artistique.

"Je passe beaucoup de temps dans les villages, avec les femmes mauritaniennes. Je suis habituée à les voir danser entre copines lors d’évènements comme les mariages. Je voulais mettre en valeur cet élément d’elles. Pourquoi un travail sur le voile ?

C’est un travail que je voulais faire et que je veux continuer à faire sur le voile et le mouvement. Ce qui me fascine, c’est qu’à travers le voile, la danse, les femmes peuvent transmettre beaucoup de choses notamment leurs différentes manières de s’exprimer lorsqu’elles dansent et c’est très beau. J’aime beaucoup la musique maure tout comme la musique peul. Comme j’aime la musique, voir des femmes danser au rythme de la musique, c’est très intéressant".

Liberté, légèreté et couleur

Cette exposition a notamment la particularité de mettre en relief "cette idée de liberté, de légèreté, de couleur dans le mouvement" autour de la danse féminine Maure.

"Je vais continuer à voir comment je pourrais transmettre cette idée de liberté, de légèreté, de couleur dans le mouvement. C’était un peu complexe au départ. C’est vrai, c’est très facile d’observer. Après, ce qui est difficile, c’est de peindre. Ça, c’est difficile. En plus, il y’a des choses que je n’ai pas dessinées."

Imprégnée de la culture maure, Isabel Fiadeiro n’exclut pas de se lancer un jour dans l’écriture ou dans d’autres projets similaires qui visent à explorer l’univers des femmes du Sahara. "On verra. On ne sait jamais. En plus, cette exposition est le début d’un travail que j’aimerai poursuivre", avance-t-elle. "Douceur et ardeur", une recherche autour du voile et du mouvement. Une exposition à découvrir à l’Institut Français de Mauritanie (IFM), jusqu’au 27 Novembre.

Par Babacar Baye NDIAYE
©Cridem




Avec Cridem, comme si vous y étiez...
























































Commentaires : 3
Lus : 3240

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • OULDOUMOU (H) 15/11/2015 19:58 X

    De quoi donner la migraine aux "burkator" islamo- salafistes

  • Marathon International de... (H) 11/11/2015 22:04 X

    Bravo et merci Mme Isabel pour cette exposition où vous nous donnez deux leçons : 1 - l'ART est l'un des langages culturels d'un peuple ou d'une ethnie, 2 - par cette exposition vous montrez la richesses de notre Mauritanie dans toute sa diversité. Madame Isabel merci de penser à faire cette exposition à Nouadhibou. Notre marathon vous accompagnera pour la réalisation de l'exposition. Mohamed HAIDARA Dg Marathon International de Nouadhibou

  • mdmdlemine (H) 11/11/2015 20:55 X

    c'est réellement féerique, beau. Merci Isabel d'avoir bien peint nos amazones, de ne pas avoir oublié dans le tableau leurs qualités (habit) et leur défaut (embonpoint) C'est bien d'avoir par web des numéros pour les tableaux accompagnés de leur prix La diversité de la couleur du voile est aussi une particularité de l'habit maure mauritanien surtout le noir et le blanc Ce serait bien Isablel de faire de même avec les autres communautés de ce pays afin de susciter un engouement pour le stylisme