15-11-2015 07:29 - Le RPC dans le cadre du PESCC sur financement de l’U.E /10e FED organise un atelier sur le rôle des communes en Mauritanie [PhotoReportage]

Le RPC  dans le cadre du PESCC  sur financement de l’U.E /10e  FED  organise un atelier sur le rôle des communes en Mauritanie [PhotoReportage]

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui aux organisations de la société civile pole Nouakchott (PADOSC), le RPC en partenariat avec le GRET entame la deuxième phase du projet liée à la dynamique participative des (organisations communautaires de base) OCB au sein des comités de concertations communaux (CCC).

Cette formation a bénéficié à quelques élus dont notamment certains adjoints aux maires, certains services déconcentrés de l’Etat et des agents de développement communaux des 9 communes des 3 régions de Nouakchott en plus des OCB bénéficiaires du projet.

L’objectif de l’atelier est de promouvoir la dynamique participative des OCB au sein des CCC en vue de favoriser l’épanouissement des cadres de concertations pour discuter du développement communal et contribuer à la création de synergies favorables entre les différents acteurs.

Rappelons que cet atelier est le premier d’une série de formations pour dynamiser la participation des OCB dans les CCC.

SC

Copyright © 2015 Cridem

Avec Cridem, comme si vous y étiez...
















Commentaires : 1
Lus : 1459

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 15/11/2015 10:17 X

    Excellence SABADEL de l’UE, Les Communes n’ont aucun rôle effectif possible en Mauritanie ,pour les raison suivantes : Elles sont sans Ministére de la Décentralisation et sont assimiliées à un petit service public du Ministére de l’Intérieur. Les Maires sont sans salaire pour travailler, sans budget de développement.Au Sénégal le Maire de la petite commune rurale à 400.000 UM /mois de salaire et un véhicule tous terains, police... Il revient à l’Union Européenne d’affecter 40 milliards d’UM/an aux communes équivalent à 10% du budget actuel de l’Etat mauritanien , si l’U.E. veut réellement un développement local décentralisé du pays et d’imposer la création d’un Ministére à la Décentramisation qui fait sortir les Maires du paternalisme des Hakems. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr Maire de Maaden El ervane