05-12-2015 17:16 - Un Général retraité provoque une crise au sein de la fédération des employeurs

Un Général retraité provoque une crise au sein de la fédération des employeurs

Sahara Medias - Une crise secoue actuellement la fédération des employeurs Mauritaniens. Elle est consécutive à la réunion organisée jeudi dernier à la fédération des agriculteurs mauritaniens, dont le Général retraité Dia Adama est candidat à la présidence en exercice.

La réunion a enregistré une forte opposition du Président de la Fédération des employeurs mauritaniens Ahmed Baba Ould Azizi, contre la candidature du Général à la retraite, indique-t-on.

L’ex haut officier est le candidat officiel des autorités mauritaniennes. En effet, des parties influentes au pouvoir avaient exprimé leur soutien au Général retraité et fait leur recommandation pour qu’il dirige la fédération des agriculteurs pour les prochaines années.

Le Président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, actuellement  en Afrique du Sud, dans le cadre du sommet Chine-Afrique aurait mal apprécié l'objection de Ould Azizi vis à vis de la  candidature de Dia Adama, en apprenant la nouvelle.

Le Général retraité est le candidat du Président mauritanien pour diriger la fédération des agriculteurs indique-t-on, affirmant l’existence d’une forte mobilisation organisée en sa faveur pour présider aux destinées de cette corporation professionnelle pour son futur mandat.

Traduit de l’Arabe par Cridem
 




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 9
Lus : 8958

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • adama1958 (H) 10/12/2015 09:18 X

    Le grade de général, même à retraite comme vous le dites, ne doit pas être terni par des petites fonctions de secrétaire général d'une fédération quelconque. Un général n'est jamais à la retraite. S'il l'est en Mauritanie, il doit perdre tous les avantages qui lui ont été légiférés. Un général "à la retraite" serait mieux placé, s'il est capable de le faire, dans un bureau d'études stratégiques etc...

  • kaaldigal (H) 08/12/2015 16:52 X

    @Symaodo et puis vous dites "qu'il avait fait dresser on y trouvait des soldats retraites en 1960,des morts mauritaniens de la guerre d'algerie..." Alors que ce sont tes parents qui excellent dans cette manoeuvre, car on a toujours vu des gens qui ne se sont pas présenter à un concours y etre admis. Oui c'est un excercice que vous maitrisez très bien.

  • kaaldigal (H) 08/12/2015 16:48 X

    @Symaodo; Pour votre information, le Général Dia ne gérait pas directement les listes en vue de l'indimnisation des ayants droits dans le passif humanitaire. Ce sont deux ex officiers négro-mauritaniens de l'armée nationale, victimes des évennements d'alors, qui dirigent la commission d'identification des ayants droits.

  • kaaldigal (H) 08/12/2015 16:41 X

    Attention ne vous laissez tromper par le pseudonume "Symaodo" qui ne reflète pas l'origine de l'auteur qui aurait pu choisir un pseudonyme renvoyant à son identité culturelle. Evitez les confusions Mon cher nul n'est dupe.

  • poulelnguel (H) 08/12/2015 08:57 X

    Seydi Jah ... toi aussi, c'est honteux ça !!! Tu Vaux mieux que ça (***). Où est pas passée ta fierté ? En plus, je ne sais pas ce qui vous arrive : Aller à la Retraite veut dire Aller se reposer et profiter du temps pour raffermir sa foi, passer plus de temps avec sa famille. Ce n'est pas à la retraite qu'on prepare sa retraite. Tiino seydi jah Artil Hakkilé é horémah; koula Allah

  • Ibiliss (H) 05/12/2015 23:27 X

    Nos soldats s'illustrent par l'incompétence! Même la discipline, qui est pourtant leur seconde nature, ils n'arrivent à l'instaurer! Quant à gérer comment traire une brebis ou faire pousser un navet....

  • Symaodo (H) 05/12/2015 21:12 X

    AZIZI BABA AHMED A raison de bouter ce farfelu dehors,il n'a aucune compétence en la matière.

  • Symaodo (H) 05/12/2015 21:10 X

    CE type a bazarde l'argent des veuves et orphelins,dans les listes qu'il avait fait dresser on y trouvait des soldats retraites en 1960,des morts mauritaniens de la guerre d'algerie,ce type de général ne se voit qu'en Mauritanie,grosse erreur de l'histoire.

  • Yahyaoui (H) 05/12/2015 17:56 X

    Décidement les hommes d'affaires mauritaniens n'ont pas encore finit avec les surprises, après il y'aura un autre général à la tête des Banques, des fédérations des travailleurs etc... et finalement le tout sera militaire, cela est pour assurer un autre mandant au général.