11-12-2015 06:00 - Société civile ou Société militaire?

Société civile ou Société militaire?

Rimweb - Des officiers à la retraite refont, à l’heure actuelle, leurs armes à la tête d’institutions de la société civile, notamment dans des partis politiques, dans des mairies et, président parfois aux destinées d’importantes associations ou fédérations patronales comme l’Association des Maires de Mauritanie ou la Fédération des Éleveurs.

En plus, ces derniers jours, il a été fait part de la candidature, controversée du reste, d’un autre généra…l retraité à la présidence de la Fédération des Agriculteurs.

Sans daigner pour un sous exclure les anciens militaires des segments de la société civile, je saurai poser la question de savoir est ce que ces officiers retraités ont le droit d’intégrer ces structures associatives et, mieux, de s’attribuer leurs postes de directions?

Est ce que l’exécutif n’en fait pas un peu trop en voulant placer les anciens militaires un peu partout dans les postes de direction du mouvement associatif? Est ce que, en rejetant la candidature de militaires à certains postes, les structures associatives ne vont pas provoquer la colère du pouvoir qui est tout le temps derrière la candidature des anciens officiers à ces postes civils?

Est ce que, en présentant davantage de candidats parmi les anciens militaires à ces postes au sein du mouvement associatif, le pouvoir ne risque pas de favoriser l’émergence d’une « Société Militaire » à la place de la Société Civile? Si, réellement, militaires retraités et civils se valent, peut-on, un jour, envisager de propulser un ou plusieurs parmi ces derniers dans les entreprises de sécurité où, seuls, officient des anciens militaires? Qu’en pensez-vous, les amis?

Ely Abdellah



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2353

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Hammejerel (H) 11/12/2015 16:02 X

    @ana-deyloul Les braves militaires en activité ou à la retraite qui avaient défendu et défendent avec honneurs la patrie sont bien nos frères, nos fils que nous estimons et chérissons. Ceux d’entre eux qui ont trahi, pendu et enterré vivants leurs frères d’armes, rompu la légalité constitutionnelle ne sont pas nos frères, ni nos fils et méritent la géhenne. Celui pressenti pour les agriculteurs même s’il n’a pas les mains souillées de sang, a trahi les veuves et les orphelins….

  • ana_deyloul (H) 11/12/2015 10:24 X

    Mr Ely ABDALLAH

    Un homme de votre rang devrait en principe connaître les lois et règlements qui régissent son pays et ne pas se laisser aller ainsi à dire du n’importe quoi.

    Un militaire, une fois à la retraite devient comme vous et moi, un citoyen ordinaire et par conséquent un membre de la société civile.

    Il est dès cet instant habilité à mener toutes activités et à postuler à tout ce à quoi vous et moi pouvons aspirer. Son ancien statut de militaire, une fois éteint ne fait de lui ni un paria ni pestiféré, il redevient tout bonnement un mauritanien ordinaire, mais un mauritanien qui s’est engagé à un moment de son existence, à donner en cas de besoin, ce qu’il a de plus précieux, sa vie. Si cela ne lui confère pas un avantage, accordons-lui au moins le droit d’être un citoyen ordinaire jouissant des droits et devoirs dont jouissent tous ses compatriotes.

    Si l’uniforme ne lui confère pas des honneurs, il ne devrait en principe pas faire de lui un paria une fois de retour à la vie civile.

    Aux USA, en France, au Royaume Uni, en Russie en Chine et plus près de nous au Maroc, en Algérie et au Sénégal, les officiers à la retraite tiennent des fonctions réservées, d’importance stratégique autant dans la politique, la diplomatie la sécurité que dans la gestion des entreprises. Croyez-moi monsieur, ils s’en acquittent bien souvent brillamment.

    Les militaires actifs ou anciens ne sont pas vos ennemis, ce sont vos frères, vos fils… ou tout au moins vos compatriotes, faites un petit effort pour intégrer cela.