11-12-2015 20:16 - Yimbi Kumma dit ne pas comprendre l’Occident qui soutient des dictatures en Afrique pendant que la population crève

Yimbi Kumma dit ne pas comprendre l’Occident qui soutient des dictatures en Afrique pendant que la population crève

Le rappeur mauritanien, Yimbi Kumma, installé actuellement en France, a dit mercredi ne pas comprendre l’Occident qui soutient des dictatures en Afrique pendant que la population dans sa majorité crève.

"L’occident joue un double jeu en soutenant des dictatures alors que le reste de la population crève",
a déclaré le rappeur mauritanien sur Radio France Internationale (RFI), à l’émission Couleurs Tropicales de Claudy Siar.

Yimbi Kumma était venu faire la promotion de son album Xidee, sorti en avril 2014, en France. Lors de cette émission musicale, le rappeur est longuement revenu sur ses débuts dans le rap, dont les premiers pas ont été posés à Sélibaby, sa ville natale, dans le sud de la Mauritanie.

"Sélibaby est une ville où il y’a toutes les couleurs. Je suis né dans cette ville et y a grandi. Il y’a des inégalités à dénoncer…On a notre musique traditionnelle Peul, Soninké, mais moi je ne me retrouvais pas dans cette musique.

Ceux qui faisaient cette musique, ce sont des gens qui ne dénonçaient pas. Ils chantaient pour faire plaisir mais moi, j’ai choisi le rap pour dénoncer plein de choses",
rappelle Yimbi Kumma.

Le rappeur a aussi vivement critiqué la censure, les obstacles à la liberté d’opinion et la faiblesse de la diffusion de ses chansons sur le paysage audiovisuel mauritanien.

"A la Télévision mauritanienne, je ne peux pas dénoncer certaines choses. A la télé, il faut venir parler de choses de la société comme ça…mais je ne peux pas venir dire comme ça des choses qui vont mal dans ce pays. Si, je le fais, les gens qui m’ont invité peuvent être en danger",
a indiqué Yimbi Kumma.

Actualité oblige, le rappeur a été interrogé sur la migration, thème de sa chanson "Xidée" où il parle de ces jeunes africains qui souhaitent quitter leur pays pour rejoindre l’Europe qu’ils considèrent comme étant l’eldorado.

"Le morceau est tellement écouté mais les gens n’acceptent pas toujours le message. Les Africains pensent toujours que la France, c’est toujours l’eldorado. Il faut venir sur place pour le connaître. C’est pourquoi je ne dis pas aux jeunes de ne pas venir mais sachez quand vous venez, ce n’est pas ce que vous pensez"
, a affirmé Yimbi Kumma.

En août dernier, Yimbi Kumma était en tournée qui la conduit de la Mauritanie au Mali en passant par le Sénégal.

Par Babacar Baye NDIAYE
©Cridem

Commentaires : 0
Lus : 2027

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)