23-12-2015 06:00 - Accident à Tintane : Le fils du président et un journaliste figurent parmi les morts

Accident à Tintane : Le fils du président et un journaliste figurent parmi les morts

Mauriweb - Près de Tintane, un accident de la route, a fait au moins trois morts. Ce mardi 22 Décembre, Ahmed Ould Abdel Aziz, fils du Président de la République, le journaliste Cheikh Oumar Ndiaye et une troisième personne dont l’identité n’est pas encore connue ont perdu la vie. Selon nos sources, un hélicoptère de l’armée a été envoyé sur place, pour récupérer les corps.

Les deux hommes cités plus haut, étaient dans l’ouest du pays dans le cadre des activités de la Fondation Errahma. Le bilan provisoire est de trois morts et un blessé grave.

Une crevaison est survenue alors que leur véhicule roulait à toute vitesse. Le journaliste Cheikh Oumar est décédé sur le coup. Quant au fils du président, « il mort sur chemin de l’hôpital de Tintane », rapporte une source.

La même source nous indique, que les corps des accidentés seront acheminés à la mosquée centrale dite Mosquée du Jama Al Atigh où la prière mortuaire est prévue au crépuscule.

Amadou SY

Condoléances

Mauriweb.info saisit cette douloureuse occasion pour présenter au Chef de l'Etat et à sa famille, ainsi qu'à celle de notre confrère Cheikh Oumar, ses condoléances les plus sincères. Inna Lillahi wa Inna Ileyhi Rajioun;



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 4129

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • Cocasse (H) 23/12/2015 14:11 X

    Je suis très peiné par la disparition à la fleur de l'âge de ces jeunes . Mes condoléances les plus attristées à leur famille respective et en particulier à son excellence le Président Mohamed Ould Abdel Aziz à qui je demande d'être très fort face à l’épreuve. Qu'il se ravise que la mort est le lot commun pour tous les humains et lui comme les autres vont y goutter . Inna Lilahi we Inna Ileyhi rajioune. A mes chers compatriotes je demande de méditer cette mort accidentelle qui a réuni, dans un destin commun, deux jeunes mauritaniens issus de milieu communautaire différent. Nous sommes faits pour vivre ensemble et mourir ensemble assumons-le pour de bon!!!

  • NIONKO (H) 23/12/2015 10:07 X

    Mes condoléances les plus sincères aux familles des défunts.Qu'ALLAH leur accorde le paradis et quel terre leur soit légère.

  • dykrim (H) 23/12/2015 09:26 X

    Ils sont parties à la fleure d’âge paix à leurs de bienfaiteurs, nos condoléances à leurs familles.

  • Mohamed louly (H) 23/12/2015 09:09 X

    Avec la disparition d'une personne que l'on aime apparaît le chagrin difficile à guérir, mais avec l'amour qu'elle nous a donné apparaît les souvenirs, impossibles à oublier. Une énorme pensée pour vous en ce moment difficile. Toutes mes condoléances à toute la Mauritanie. MDA

  • mdmdlemine (H) 23/12/2015 08:34 X

    Il faut à tout prix continuer son oeuvre, renforcer l'action humanitaire de la fondation Rahma, pour perdurer l'image d'un homme, qui en dépit de sa porximité de milieux puissants, était proche des démunis, avaient les facultés d'un futur dirigeant bien aimé A Allah nous appartenons et à Lui nous reviendrons Voir moins

  • zelimkhan2 (H) 23/12/2015 08:11 X

    Mes condoléances aux familles Ndiaye et Ould Abdel Aziz.

  • abouth (H) 23/12/2015 07:17 X

    Les Mauritanie perd, en Feu Ahmedou Ould Abdel Aziz, l'un de ses meilleurs cadres; courtois, ouvert, honnête, courageux, brillant et sensible, il incarnait cette nouvelle Mauritanie dont rêvent tant beaucoup de fils de ce pays. Ceux, nombreux, qui l'appréciaient doivent coûte que coûte persévérer sur le chemin qu’il s’est tracé : servir tous les Mauritaniens, surtout les moins bien lotis d’entre eux, là où ils se trouvent. Lillahi Maakhadh wa lahou Maabgha.