25-12-2015 12:12 - Mauritanie : La fête de l' Aid mawlid est diversement celébrée

Mauritanie : La fête de l' Aid mawlid est diversement celébrée

Le 360 - Si certaines communautés privilégient les veillées religieuses, d’autres, en plus du caractère religieux lui accordent un caractère plus festif. Dans les régions de l’Est du pays, c’est le jour du baptême qui est surtout célébré.

Une partie des Mauritaniens, notamment les ressortissants de la vallée du fleuve Sénégal, célèbrent l’Aïd Al Mawlid, anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed (PSL), au cours de la nuit du mercredi 23 au jeudi 24 décembre par des veillées religieuses qui durent toute la nuit, de 23h à l’appel de la prière du matin, et ce, au niveau de toutes les mosquées.

D’autres fidèles par milliers, toutes communautés confondues, se rendent également au Sénégal, notamment dans le fief «Niassene», du nom de Cheikh Ibrahima Niass, de Kaolack et à la cité abritant le Khalif général des Tijanes au Sénégal, Tivaoune, pour une nuit de prières et de grâces.

Cependant, la plus grande partie de la communauté maure marque la même fête en deux temps. Les populations de toutes les régions du pays, à l’exception de celle de l’Est, donneront à la journée du jeudi 24 décembre un éclat égal à celui de la grande fête de Tabaski (Aïd Al Adha), célébrant ainsi à leur manière la naissance du Prophète en égorgeant des moutons et en se parant de leurs plus beaux habits.

A l’Est du pays, Hodh El Gharbi, Hodh Ecchrqi et Assaba, la fête revêt le même éclat religieux et social. Cependant, elle n’interviendra qu’une semaine plus tard, le jour du baptême du Prophète Mohamed (PSL).

Thierno Hamidou Ball, inspecteur de l’enseignement à la retraite, faqih, membre du Haut conseil de la fatwa et des recours gracieux (HCFRG), imam de la mosquée de Sebkha, populeuse banlieue Sud/Ouest de Nouakchott, donne le sens et la portée du Mawlid. «La naissance du Prophète est célébrée au cours de la nuit du 11 au 12 Rabi El Awal. Dans toutes les mosquées, on organise des rassemblements consacrés à des récitations collectives des versets du Livre Saint et des louanges à la gloire du Prophète.

Les fidèles revisitent toute la vie du Prophète : la naissance, l’enfance, l’adolescence, la révélation à la Mecque, le départ vers Médine qui marque l’Hégire, le retour victorieux,…».
Même si aucune trace explicite de cette fête n’existe dans le Coran et la Sunna, elle est célébrée actuellement par de nombreuses communautés musulmanes, notamment sunnites, à travers le monde.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le 360 (Maroc)
Commentaires : 7
Lus : 3101

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • lumiere (H) 29/12/2015 14:50 X

    En outre, il ne faut pas oublier que la Sunnah de notre Prophète (pbsl) et que la voie vers laquelle il a appelé les fidèles donneront la vie aux croyants. Dans un verset, Dieu dit: Ô vous qui croyez! Répondez à Dieu et au Messager lorsqu'il vous appelle à ce qui vous donne la (vraie) vie, et sachez que Dieu s'interpose entre l'homme et son cœur, et que c'est vers Lui que vous serez rassemblés. (Coran, 8 : 24)

  • lumiere (H) 29/12/2015 14:49 X

    Il a été commandé aux croyants de prendre le Coran et la Sunnah de notre Prophète (pbsl) comme guide sur ce en quoi ils sont en désaccord. Dans le Coran, notre Seigneur établit que : Non!... Par ton Seigneur! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence]. (Coran, 4 : 65) Comme il est clairement présenté dans ce verset, les pratiques de notre Prophète (pbsl) sont un engagement pour les croyants car la Sunnah est à la fois l'interprétation, l'explication et le commentaire du Coran. Par conséquent, aucun croyant, ni homme ni femme, n'a le droit de rejeter la Sunnah de notre Prophète (pbsl). Ceci est indiqué en ces termes dans le Coran: Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois que Dieu et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Dieu et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident. (Coran, 33 : 36) ... Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu'il vous interdit, absentez-vous en; et craignez Dieu car Dieu est dur en punition. (Coran, 59 : 7) La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Dieu et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est: "Nous avons entendu et nous avons obéi." Et voilà ceux qui réussissent. (Coran, 24 : 51)

  • lumiere (H) 29/12/2015 07:17 X

    Comment il dirigeait son business, au marcher, .... etc toute sa vie qu'on doit copier,

  • lumiere (H) 29/12/2015 07:07 X

    Notre Prophète (pbsl) est un individu béni, que Dieu a envoyé comme modèle pour toutes les personnes avec ses valeurs morales, comme il est indiqué dans le verset " En effet, vous avez dans le Messager de Dieu un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Dieu et au Jour dernier et invoque Dieu fréquemment." (Coran, 33 : 21).

  • lumiere (H) 28/12/2015 11:36 X

    Commentaire Des savants ont dit que ce hadith est la balance du coté apparent des actes et le Hadith qui est au début de cet opuscule est la balance du coté profond des actes, car l'acte comporte une intention et un aspect : - L'aspect est le coté apparent de l'acte. - L'intention est le coté profond de l'acte. Leçons tirées de ce Hadith - Celui qui apporte à cette affaire qui est l'Islam une chose nouvelle non fondée sur elle, cette chose est à rejeter même s'il a une bonne intention. De cette façon on déduit que toutes les innovations dans la religion sont rejetées même si son auteur a une bonne intention. - Tel que le souligne la deuxième version du Hadith rapportée par Muslim est que celui qui accomplit un acte qui n'est pas conforme à ce que la religion a ordonné, cet acte est à rejeter même s'il a une base dans la législation. - Ainsi celui qui vend une marchandise interdite, sa vente est nulle ; Celui qui fait une prière surérogatoire sans raison dans des heures où il est interdit de prier, sa prière est nulle ; il en va de même pour celui qui jeune le jour de la fête, etc. tous ces actes en effet n'obéissent pas à l'ordre d'Allah et de Son envoyé.

  • duroowo (H) 25/12/2015 16:46 X

    je suis tout a fait d'accord aves lass77. Innovation est harame et interdit en Islam

  • lass77 (H) 25/12/2015 13:53 X

    Pour la premiere fois je lis une nouvelle fete dans l'islam Aid mawlid . Ya akhi qu'est ce nous arrive mon Dieu ! Attention aux innovations aux quelles le prophete nous mis en garde. L'islam ne connait que deux fetes religieuses : Ail el Fitr et Aid al Adha. Tout le monde sait que le prophete ne fetait pas son anniversaire. Si les gens veulent suivre la Sunna du prophete qu'ils suivent le Coran et ce qu'il avait fait , dit , approuvé et interdit non d'inventé des choses qui égarent. C'est fou ce qu'on voit actuellement dans le monde musulman.