27-12-2015 08:54 - Ouverture des travaux d'un atelier à Zouérate sur les industries extractives

Ouverture des travaux d'un atelier à Zouérate sur les industries extractives

AMI - Les travaux d'un atelier de sensibilisation sur les rapports du comité national de l'initiative pour la transparence dans les industries extractives 2012/2013 au profit des élus et des représentants de la société civile du Tiris Zemmour ont débuté samedi à Zouérate.

Cette rencontre permet de faire une présentation complète aux élus et à la société civile de la wilaya sur les secteurs minier et pétrolier de la Mauritanie. Dans un mot qu'il a prononcé, à cette occasion, le conseiller du wali du Tiris Zemmour chargé des affaires économiques a souligné l'importance de l'initiative et l'intérêt qu'accorde le comité national à l'information des élus et de la société civile sur ses activités.

Le secrétaire général de l'allaince "publier ce que vous payez", M. Abdel Goudous Ould Ahmed El Meki, a indiqué que cet atelier s'inscrit dans le cadre du plan d'action du comité national de l'initiative, ajoutant que les rapports qui seront discutés, au cours de cette rencontre, permettront aux participants d'avoir une connaissance approfondie de la situation des secteurs pétrolier et gazier dans le pays.

L'ITIE est une initiative volontaire qui vise a renforcer, dans les pays riches en ressources pétrolières, gazières et minières, la bonne gouvernance des revenus publics issus de leur extraction.

Elle exige la publication des rapports exhaustifs de conciliation des chiffres et des volumes incluant la Divulgation complète des revenus de l'Etat issus des industries extractives ainsi que la divulgation de tous les paiements significatifs versés au gouvernement par les entreprises pétrolières, gazières et minières.

Notre pays a adhéré à cette initiative en Septembre 2105, et a été déclaré "pays conforme" le 15 Février 2012.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1470

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mintou78 (H) 27/12/2015 23:03 X

    "Notre pays a adhéré à cette initiative en 2105" il reste encore 90ans. Pour dire court, les élus n'y étaient mm pas, des représentants de la société civile triés au volet, des ignares, dont un vendeur au marché, qui ne faisaient k bailler ds la salle, l'ITIE a raté cette formation co-organisée par "Publiez ce k vous payez" dt le représentant a ignoré l’administration en choisissant des Associations d'un seul bord, les discours st restés entre les quatre murs de la salle,les populations ne seront mm pas sensibilisées et continueront à inhaler la poussière du minerai