17-02-2016 01:00 - Ouverture d’une session de formation sur la dimension du genre dans l’organisation

Ouverture d’une session de formation sur la dimension du genre  dans l’organisation

L’université intercontinentale libre de Nouakchott a abrité, ce lundi 15 février 2016 l’ouverture d’une session de formation sur le thème « la dimension du genre dans l’organisation» organisée par le Programme Européen pour la Société Civile et la Culture (PESCC) dans le cadre de son cycle de formation 2016 à l'attention des OSC et AC de niveau 2 et 3.

Une trentaine de personnes issues de 15 organisations de la société civile mauritanienne de niveau 2 et 3 bénéficieront de cinq jours de formation animés par Madame Mariem Mint Sidi.

Au total, 45 personnes participeront à 3 modules de formations sous le thème la dimension du genre dans l’organisation, jusqu’au 4 mars 2016.

Cette formation a pour objectif principal de renforcer les connaissances des entités sur l’approche genre (concept, instruments) pour favoriser son intégration dans la culture organisationnelle des organisations de la société civile.

Dans un mot prononcé à l’ouverture, Madame Esther Gil, experte en renforcement de capacité constate : "malgré l’énorme vulgarisation du terme, on constate toujours des malentendus, des préjugés par rapport à ce concept. Parler du genre n’est pas parler des problèmes des femmes même s’il ya quelque chose de cela. C’est parler de l’ensemble de la société, parler d’un regard spécifique sur les relations entre les deux sexes".

Selon elle, "ce sujet ne doit pas seulement être traité par les organisations de promotion des femmes, cela concerne toute organisation qui se dit démocratique, qui cherche la transformation sociale inclusive".

Elle a ajouté que « la culture d’une société est représentée par les individus qui la composent mais aussi par ses institutions. Une organisation de la société civile qui cherche la transformation sociale ne peut pas réaliser cette vocation si en son sein existe l’inégalité. Nous vous proposons de s’interroger sur les mécanismes formels et informels qui produisent souvent de façon inconsciente les relations inégalitaires ».

Djigo Souleymane







Commentaires : 0
Lus : 1356

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)