21-02-2016 13:30 - Première édition de journal rappé de Mauritanie

Première édition de journal rappé de Mauritanie

Alakhbar - La première édition du journal rappé de Mauritanie a été lancée, vendredi à l'Institut Français de Mauritanie (IFM-Nouakchott), par ZAZA production, label de l'association "Assalamalekoum Culutres", en partenariat avec le journal rappé de Dakar.

Le Sénégalais Xuman, initiateur du journal rappé, et du Mauritanien, Elimane Kane, dit Monza, directeur du festival Assalamalékoum hip hop, étaient présents.

Une dizaine d’artistes mauritaniens a été sélectionnée pour participer à cette première édition intitulée « Chi Taari (du nouveau», a indiqué un communiqué reçu à Alakhbar.

« Le journal rappé va permettre aux jeunes artistes d’exprimer leur créativité dans une logique de formation restitution, par la conceptualisation d’un nouvel outil de communication par les jeunes et pour les jeunes, grâce à l’encadrement d’une ou plusieurs entités professionnelles du domaine de l’audiovisuel », ont promis les organisateurs.

«Le journal rappé est une initiative sénégalaise. Mais le Sénégal et la Mauritanie sont deux pays frères; donc on a trouvé nécessaire de l’exporter en Mauritanie qui est aussi un vivier d’artistes très talentueux, a déclaré Xuman à Alakhbar. (…) Mais les artistes mauritaniens doivent tout faire, en tout cas, pour maintenir le cap».

Monza, s’est dit, lui, réjouit de la réalisation d’un projet entamé depuis un an: « On a enfin créé le JT-R après un an de réflexion, un an de discussions et un an d’échanges, a-t-il confié à Alakhbar. Aujourd’hui, on le concrétise avec une belle sélection d’artistes mauritaniens qui ont du talent ! Et je pense que ça porte une plus-value aussi et au Rap et à la musique mais surtout au journalisme».



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2021

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)