21-02-2016 21:30 - VIDÉO. "Ngaré Piteen" : L’ifm met à l’honneur les danseurs de la Compagnie Cinquième Family [PhotoReportage]

VIDÉO.

Culturim - Le vendredi 12 février, la Compagnie Cinquième Family se produisait sur la scène de spectacles de l’Institut Français de Mauritanie (IFM).

Un spectacle intitulé "Ngaré Piteen" (Venez balayer, en poular) portant sur le thème de la propreté. Pour leur deuxième fois, la Compagnie Cinquième Family se produisait à l’Institut Français de Mauritanie (IFM) qui a participé à vulgariser auprès du public la créativité de ses danseurs.

Alliant narration et danse rythmique, la dernière création de la Compagnie Cinquième Family n’a pas manqué de séduire le public.

"C’était magnifique. C’était impressionnant. C’est la première fois que je les vois. J’ai beaucoup aimé le message qu’ils font passer. Tout le monde a écouté. Tout le monde était avec eux. Je pense que c’est un spectacle qui a superbement bien réussi", déclare Max Gevers.

"C’était bien et très intéressant. C’était assez impressionnant, ça va vite. C’est la première fois que je les voyais. je suis très impressionné. Je suis venu sans savoir à quoi m’attendre et du coup, c’était assez ouvert et ça m’a vraiment plu", ajoute Guillaume Malvin.

Durant plus d’une demie-heure, les danseurs de la Compagnie Cinquième Family, composés de huit jeunes issus de Sebkha, à Nouakchott, ont plongé l’assistance dans un univers du "vivre ensemble". Un spectacle contre les ordures et à travers lequel la Compagnie Cinquième Family veut faire entendre sa colère et son irritation.

-Agir sur les consciences-

Sur la scène, un personnage, balai à la mai, repousse de toutes ses forces, les montagnes d’ordures…A peine fini, voilà, qu'un autre surgit de nulle part, pour déverser ses ordures. Une scène devenue presque banale et que l’on voit tous les jours. Mais, quand c’est porter sur la planche, c’est que leurs auteurs veulent vraiment faire entendre leur voix.

Agir sur les consciences, c’est le but de "Ngaré Piteen" (Venez balayer, en poular), comme l’explique le créateur et le chorégraphe, Pape Fall.

"Chaque jour, dans la rue, nous voyons des personnes qui agissent en adeptes du je-m’en-foutisme. Cette chorégraphie est un appel à la propreté, à un environnement sain, à s’élever contre l’indiscipline érigé en valeur. La propreté, c’est une affaire de tous. On ne doit pas tout mettre sur le dos de ceux qui nous gouvernent. C’est aux populations de montrer le bon exemple. C’est une manière pour nous à travers cette chorégraphie d’agir sur les consciences, de sensibiliser les populations sur l’importance du vivre ensemble dans le respect de l’autre. Et je pense que le public qui s’est déplacé ce soir a très bien compris notre message, celui de protéger notre environnement".

Par Babacar Baye NDIAYE

©Cridem 2016





Avec Cridem, comme si vous y étiez...








































































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2003

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Ibiliss (H) 21/02/2016 22:32 X

    Voyons, voyons, voyons! Qu'est-ce qui m'a frappé ici? 1. Le thème est de choix: bravo! Mais n'eut-il pas fallu commencer par nous inciter d'abord à nous laver le corps, ne serait-ce qu'une fois par jour, que de rêver nous voir nous occuper de notre environnement??? 2. Les actrices sont vraiment mignonnes: bravo! 3. En revanche (image 4), les pas de danse, donc la chorégraphie, est loin d'être harmonieuse! Je vois des pieds battant le plancher alors que d'autres flottent encore dans l'air! Et les mains, les avez-vous vues??? Ca manque de grâce et de finesse! Quel type d'oiseau aviez-vous l'intention d'imiter??? Mais continuez de répéter, car seule la répétition, comme disait mon maître, mène à la perfection!