30-03-2016 01:00 - Sénégal : un livre blasphématoire au prophète Mohamed interdit au Sénégal

Sénégal : un livre blasphématoire au prophète Mohamed interdit au Sénégal

Saharamédias - Le président sénégalais Macky Sall, actuellement en visite à l’étranger, a ordonné à son premier ministre d’interdire la vente au Sénégal d’un livre jugé blasphématoire au prophète Mohamed (paix et salut sur lui) et de le retirer des rayons des librairies.

« Les derniers jours de la vie de Mohamed », tel est le titre du livre écrit par une tunisienne, Hala Wardy, et dont le Sénégal vient d’en interdire la vente sur son territoire.

Ce livre a entraîné un véritable tollé, et beaucoup le considère davantage blasphématoire au prophète, paix et salut sur lui, que celui de Selmane Rushdie, « les versets sataniques ».

Dès l’entrée au Sénégal de ce livre, ordre avait été donné au premier ministre de le retirer de la vente.

Le Sénégal avait déjà refusé la vente au Sénégal de journaux français qui avaient repris dans leurs pages les caricatures publiées par Charlie Hebdo.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2866

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Askatasuna (F) 30/03/2016 11:03 X

    Monsieur Macky Sall, quand on ne sait pas où l'on va, on doit se rappeler d'où l'on vient: pense à ton père adoptif (Abdoulaye Wade) et du mal que tu lui cause actuellement au lieu de détourner l'opinion sénégalaise sur futilités alors qu'il y a des urgences pour atteindre l'émergence.

  • Ibiliss (H) 30/03/2016 01:59 X

    L'avez-vous seulement lu??? Quant à chef de village, il ne fait qu'assurer son fauteuil!

  • sahelien (H) 30/03/2016 01:43 X

    Ah la frilosite hypocrite des etats musulmans. Il n'y a rien de "blasphematoire" a suggerer (comme le fait cette auteure) que le prophete serait mort d'une cause plutot que d'une autre. Cela n'affecte en rien la foi de vrais musulmans. Il n'a rien de blasphematoire non plus a contredire les ecrits des "erudits" de l'islam qui pour la vaste majorite d'entre eux sont souvents des griots professionels avec tres peu d'erudition en encore moins d'objectivite..... C'est triste de voir le Senegal recourir a des moyens aussi moyennageux pour sanctionner et punir la recherche. Vraiment dommage pour le Senegal.

  • Gorkovitch (H) 30/03/2016 01:35 X

    De Vrais Hypocrites au sens premier du terme(Naafigh) Macky Sall et son gouvernement et les islamologues qui sont derrière cette interdiction !Pourquoi interdire un tel livre à l'heure où on peut l'acheter ou le télécharger sur le Net. Il faut laisser les autres aussi découvrir si il y a lieu des dérapages et en ce moment les intellectuels, islamologues et autres spécialistes doivent prendre leur plume et amener la réplique à cette universitaire Héla Ouardi (une musulmane pratiquante). Donc elle sait de quoi elle parle. Pourquoi en ce XXIème siècle interdire la vente d'un livre. Une autre façon de lui faire de la publicité comme l'était le livre de Salman Rushdie «Les Versets sataniques»! YAA AYUHAL MOUNAAFIQUUN ON NE PEUT PAS ÊTRE PLUS ROYALISTE QUE LE ROI! Tout ça pour faire les yeux doux à leur Mentors saoudiens! LA LUTTE CONTINUE!

  • Moutalli (H) 30/03/2016 01:12 X

    Vive Macky Sall! Vive le Sénégal!