08-04-2016 22:45 - La CGTM : le mouvement des dockers a été sauvagement réprimé

 La CGTM : le mouvement des dockers a été sauvagement réprimé

Sahara Medias - La confédération générale des travailleurs de Mauritanie a vivement condamné jeudi ce qu’elle a appelé « la répression sauvage » des dockers du port autonome de Nouakchott lors de leur rassemblement dans l’espace qui leur est réservé près du PANPA, pour protester contre la procédure de « sortie des conteneurs » vers les structures de stockage des commerçants à l’intérieur de la capitale.

Une pratique dénoncée par les dockers qui y voient un important manque à gagner. Dans son communiqué distribué jeudi, la CGTM déclare vouloir attirer l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur les manquements graves menés par les autorités mauritaniennes quant au droit syndical et à l’application des conventions de l’organisation internationale du travail notamment la 87 relative à aux libertés syndicales et la 98 relative à l’organisation et les négociations collectives.

La confédération a vivement condamné la tentative de la direction du travail de vouloir imposer l’agenda de syndicats nullement concernés par le mouvement des dockers.

Elle ajoute enfin qu’une marche pacifique des dockers en direction de la présidence avait été sauvagement réprimée par les forces de l’ordre et deux dirigeants syndicalistes arrêtés et mis en détention préventive.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 1714

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • lass77 (H) 10/04/2016 11:35 X

    Personnellement , je pense que les Dockers qui sont en majorité des Maures Noirs doivent se rebeller (******). On a en assez de voir ça. La liberté et la dignité ont un prix. Meme en islam il faut defendre sa dignité.

  • sidi33 (H) 09/04/2016 19:44 X

    Il n'est pas acceptable que les dockers fassent le chantage à l’État. Ils demandent trois manipulations inacceptables pour chaque conteneur: déchargement des marchandises au port,rechargement dans le conteneur et déchargement au magasin de l’importateur. En fait le conteneur est un transport moderne très cher, destiné à être déchargé sans détériorations ni vol, dans le dépôt définitif du commerçant, après avoir effectué tous les contrôles par les autorités portuaires.

  • mohamed 123 (H) 09/04/2016 08:08 X

    Quel injustice !

  • habouss (H) 09/04/2016 01:39 X

    Même cette photo est lourde de sens dans un pays qui aime mettre devant sa classe blanche dominante, pour montrer l'absurdité de la vie de ces gueux qui restent entre eux. Cette photo nous montre la réalité en RIM de 2016 avec ses injustices ses inégalités et le mensonge du discours sur l'unité nationale. Pourquoi il ne y a pas une seule peau blanche sur cette photo, c'est comme des photos prises à soweto au temps de l'apartheid. Et tu auras toujours des esprits imbéciles parce qu'ils ne changent pas qui te diront qu'il s'agit là de la manifestation des séquelles de l'esclavage. Honte à vous !

  • foutaanke (H) 09/04/2016 00:30 X

    eskey!la seule reponse de ce regime est la violence,ou' allons nous dieu tout puissant protege de ceux qui sement et entretiennent la FITNAA.amine