22-04-2016 20:16 - Livres : Vient de paraitre, « Le chemin que j’ai choisi »

Livres : Vient de paraitre, « Le chemin que j’ai choisi »

Horizons - L’autobiographie de Eby Amara est, à plus d’un titre, une pierre apportée à la civilisation de l’universelle.

Paru aux éditions jets d’encre « le chemin que j’ai choisi » est un ouvrage qu’il faut absolument lire pour comprendre comment un jeune musulman a fait sa synthèse de ses différentes vies : d’abords au Sénégal où il est né puis en Mauritanie où il a grandi et enfin en France où il a fait ses études supérieures et réside avec sa famille.

« Je sortais d'une dépression et cela m'a fait du bien de tout écrire », chuchote ce professeur de technologie au collège Ronsard à Poitiers. Eby a résolu, à sa manière, dans la vie qu’il a tracée, l’équation à multiples inconnues du choc de plusieurs civilisations dans un contexte où l’extrémisme et l’intolérance battent leur plein et étalent leurs films d’horreur. Pour lui, le grand jihad est celui qu’on mène contre soi pour ne pas céder à la tentation de diaboliser l’autre et plus tard de le « combattre ».

"Mes parents m'ont expliqué la tolérance"

L'attentat de Charlie Hebdo survient entre-temps. Djihadiste devient synonyme de terroriste. «Ce n'est pas la vraie définition du djihad et ces événements m'ont conforté dans mon idée de vouloir lever l'amalgame sur ce terme-là. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier», estime le Poitevin d'adoption et quia grandi dans un milieu modeste.

« Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, la majorité vit comme le monde au quotidien, poursuit-il. A travers mon parcours, je raconte ce qu'est le djihad ». En direction des enfants, des adolescents, des adultes. C'est le chemin qu'il a choisi. Le salut passe par l'éducation. « Il faut que les parents et l'école œuvrent main dans la main pour donner des leçons de morale aux enfants. Moi, mes parents ont toujours été là pour m'expliquer la tolérance. Quand on n'a pas la même orientation, il faut respecter les coutumes d'un pays. » Il s'applique ce principe à lui-même. Eby Amara déclare « aimer se ressourcer dans la nature et y rêver de quiétude». Il semble apaisé.

Né dans les années 1960, dans une famille pauvre et très aimante, Eby Amara a vite pris à cœur de réussir ses études pour sortir de cette condition. De sa naissance au Sénégal jusqu’à sa carrière d’enseignant à Poitiers, l’auteur revient sur ce qui fut son djihad, au sens premier du terme, celui que lui a enseigné son père : un effort, une lutte contre soi-même dans le chemin vers Dieu.

Fier de sa culture musulmane, de ses origines africaines, de sa nationalité française. Eby Amara est aussi fier de sa femme française. Il livre un témoignage éclairant, hymne au métissage et à l’amour ; un formidable message de tolérance, comme un écho lumineux aux sombres dérives de la société actuelle. Marié et père de 3 enfants, Eby Amara vit en France depuis 30 ans. Titulaire d’un DEA en Aérodynamique mécanique des fluides, combustion et thermique et d’un DUEP, il enseigne la technologie au collège après avoir été formateur à l’IUFM de Poitiers. Féru d’actualité, il aime se ressourcer dans la nature et y rêver de quiétude.

Sidi Moustapha Ould Bellali



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2793

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)