11-05-2016 21:45 - CGTM : Les travailleurs de Kinross Tasiast menacent d’aller en grève

CGTM : Les travailleurs de Kinross Tasiast menacent d’aller en grève

CGTM - Après plus de deux ans de trêve sociale, les travailleurs de la Mine de Tasiast menacent d’aller en grève illimitée à partir du 24 du mois courant si leurs revendications ne sont pas satisfaites à l'échéance indiquée.

Les principales revendications des salariés sont, entre autres, la suppression du travail dissimilé par sous-traitance, la mise en place d’une politique de logement social au profit des travailleurs de l’entreprise, l’ouverture de deux économats dont l’une à Nouakchott et l’autre à Nouadhibou, la révision à la hausse du taux de l’ITS pris en charge par l’employeur, l’extension de la prise en charge de l’assurance maladie aux parents de l’employé et la mise en place d’un régime de retraite complémentaire, la révision des taux de majoration des heures supplémentaires, l’instauration d’une prime d’astreinte au profit des cadres, l’application du plan de mauritanisation des emplois et le respect de la loi fixant les conditions d’emploi de la main d’œuvre étrangère.

Le mouvement de protestation intervient en réponse au refus de la direction de la filiale locale du géant minier Kinross Gold d’honorer ses propres engagements.

En effet, la direction de l’entreprise avait suggéré que les négociations autour des doléances contenues dans la plate-forme revendicative présentée, le 15/07/2015, par les délégués du personnel soient engagées lors de la conclusion de la nouvelle convention collective d’entreprise.

Mais, la direction semble vouloir revenir sur son engagement. Car depuis le lancement, en février dernier, des négociations sur la nouvelle convention collective d’établissement, le management a constamment refusé d’inscrire les revendications des travailleurs sur l’ordre du jour de ces négociations, arguant du fait que lesdites négociations portent exclusivement sur les trois points présentés par l’employeur.

Cette attitude a provoqué l’ire des travailleurs qui y voient une atteinte à leur droit sacro-saint de négocier librement avec l’employeur, un droit qui est un élément essentiel de la liberté d’association.

Il va sans dire que toute négociation qui se déroule librement et de bonne foi permettra aux parties de conclure des conventions collectives mutuellement acceptables et si aucun accord n'est possible, on peut toujours faire appel à diverses procédures de règlement des différends telles que la conciliation, la médiation et l’arbitrage.

Mais, il paraît peu vraisemblable que la direction de l’entreprise minière soit disposée à s’engager dans de véritables négociations avec les représentants des employés, car son seul objectif est d’imposer son agenda.

Quant aux travailleurs, bien qu’ils montrent toujours leur disponibilité à négocier de bonne fois, ils ont mis en garde la direction de l’entreprise contre toute velléité de remise en cause de leurs droits acquis qu’ils jugent intouchables.

La sagesse des uns et des autres réussira-t-elle à sauver ce qui peut l’être ?

Wait and see !



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : CGTM
Commentaires : 1
Lus : 2014

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mohamed 123 (H) 12/05/2016 10:21 X

    Ce gouvernement est vraiment injuste !