10-06-2016 02:00 - La société civile dynamique de Bababé valorisée par un protocole de partenariat avec la commune

La société civile dynamique de Bababé valorisée par un protocole de partenariat avec la commune

Association Houboul Watane - Du 19 au 23 Mai dernier, l’association HOUBOUL WATANE en partenariat avec l’Etat allemand à travers son intermédiaire la GIZ, ont organisé un atelier d’échanges entre les élus locaux, les Organisations de la Société Civile (OSC), et les jeunes de la commune de Bababé sous le thème Jeunesse et développement local durable. Cette activité s’inscrit dans le programme Bonne Gouvernance de la GIZ.

Cette rencontre visait trois objectifs, sensibiliser la commune sur le rôle que peuvent jouer les associations dans le développement communal, sensibiliser les associations sur rôle de la commune et enfin promouvoir la parité dans les instances de décisions.

Ces échanges se sont concrétisés par la signature d’un protocole d’accord entre la mairie et les OSC de la commune, ce qui permettra aux OSC d’être plus légitimes lors de leurs futurs échanges avec la commune et d’être assurés que la Mairie de Bababé considère important d’impliquer la société civile dans les décisions communales.

Afin d’atteindre cet objectif l’accent a été mis sur trois activités clés :

- Un atelier d’échanges entre les OSC, les jeunes de Bababé et la commune

- Le nettoyage de l’abattoir

- Une projection d’un mini documentaire de sensibilisation réalisé par la GIZ

Les deux premiers jours ont été consacrés à l’analyse des besoins de la commune et un état des lieux des échanges qui existaient entre les OSC et la commune. Pour cela l’association Houboul Watane a rencontré de nombreux élus de la commune et plusieurs associations.

La GIZ et l’association s’étaient déjà rendus sur place, il y a quelques semaines pour échanger avec ces mêmes acteurs, s’assurer de leur motivation et préparer le déroulement du séjour de sensibilisation. Durant ces jours de préparation, se sont succédés plusieurs échanges entre les représentants de l’association Houboul Watane, Mr Boubacar Demba Bilal, de la GIZ, Mme Elodie Geffrotin et de la Mairie de Bababé, Madame la Maire Adjointe Khadjetou Kassoum Bâ.

La première activité qui a réuni l’ensemble des acteurs se déroula lors la journée du samedi 21 durant laquelle plusieurs interventions se succédèrent après un rapide tour de table notamment :

- La présentation de l’association Houboul Watane

- La présentation du rôle de la commune

- La présentation des axes du protocole d’accord entre les OSC et la Mairie

- Un atelier participatif pour définir comment les différents acteurs de la commune peuvent travailler ensemble à son développement

Lors de la journée du dimanche deux activités symboliques d’échanges entre tous les participants ont été menée :

Le nettoyage de l’abattoir de Bababé le matin marqué par une interview vidéo sur l’historique de l’abattoir. Cet abattoir, financé par le PNIDDLE, n’avait pas servi jusqu’à lors faute d’entretien. La maire adjointe a assuré que les alentours de l’abattoir seront assainis également dans les jours à venir, par des camions dédiés à cet effet.

La projection d’un documentaire réalisé par la GIZ. Les membres de l’association ont analysé avec l’aide de la population des situations de corruption, en français et en pulâar (langue la plus parlée à Bababé).

L’association a répondu aux différentes préoccupations de la population concernant les différentes formes de corruptions dans les écoles, les centres de santé et dans les entreprises.

La dernière activité se déroula le lundi 23 avec la signature du protocole d’accord entre la mairie et les OSC. Dans ce protocole, il est inscrit deux représentants de la société civile qui ont été élus lors de l’atelier d’échanges du samedi. Ces représentants sont Mr Ousmane Djiby Sall et Mme Aissata Abdoulaye Wane. Ils sont chargés du suivi du protocole d’accord, pour pérenniser dans les meilleurs conditions la relation qui s’est tissée entre les associations locales et la commune lors de ces jours d’échanges.

En résumé, ce qu’il restera de cet atelier d’échanges est le protocole. Pour qu’il vive, il est nécessaire que les associations ainsi que la mairie se l’approprient et prennent des initiatives de partenariats dans les semaines et les mois à venir. Il est à noter également que la mairie de Bababé vient de finaliser la composition de son Cadre de Concertation Communale, ce qui est un signe positif et démontre sa volonté d’œuvrer pour une bonne gouvernance locale, en incluant les associations, les jeunes et en considérant l’inclusion des femmes dans chaque instance de décisions comme nécessaire.

Pour plus d’informations sur les activités de l’association Houboul Watane et de la GIZ, consulter les liens ci-dessous:

Houboul Watane : https://www.facebook.com/houboul.watan/?ref=ts&fref=ts

GIZ : https://www.giz.de/en/worldwide/28455.html






Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2077

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • zelimkhan2 (H) 10/06/2016 07:05 X

    Houboul watane! franchement, quand on est pas fier de soi ou qu'on a peur ou cupide on baisse la culotte facilement. Ecumez le pays et dites moi s'il y a une seule assoce de maures qui porte un nom pulaar, soninké, wolof ou bambara.

  • cccom (H) 10/06/2016 04:51 X

    Il existe plusieurs Associations communales de développement qui, sans publicités de la GIZ, tentent et re-tentent, sans désespoir, d’être de valorisées par l’Etat. A titre d’exemples , je cite 4 Associations de la Commune de Maaden El ervane qui proposent à l’Etat un projet intégré AGRI et EDU d’intérêt national, immédiatement réalisable sans besoin de financements extérieurs : 1- Aujourd’hui même ce 9 juin 2016, vers 14heures, au pic de cette chaleur torride, l’ONG SOS PAEM de Maaden El ervane et le BEERAM déposaient aux Secretariats des 2 Ministres de l’Agriculture et de l’Hydraulique, une réquête de faisabilité d’un Projet hydroagricole de sauvegarde des palmiers de l’Adrar, immédiatement réalisable en comptant sur nos propres moyens qui assure le création de 40.000 emplois nouveaux durables de jeunes . 2- Quatre jours plus tôt, le Président de l’Association des Parents d’Eléves des 61 Ecoles primaires d’Aoujeft et l’Association des 30 Jeunes docteurs de Maaden El Ervane (qui avaient réussi un cursus secondaire de 3 ans au lieu de 7 ans) soumettaient, avec insistance, aux deux Ministres de l’intérieur et de l’Education Nationale une projet pilote de vulgarisation du systéme éducatif communautaire Oughoul El Ouahatt (www.cerveaux-oasis.mr ) , intensif et gratuit dont l’Objectif est d’assurer une économie de 94% des frais usuels de l’enseignement à l’Etat et aux parents d’éléves (plusieurs dizaines de milliards d’Ouguiyas tout en garantissant un nombre d’admis au Bac scientifique en 3 ans, 7 fois plus élévés que le nombre attendu en 7ans. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr Maire de Maaden El Ervane .