17-06-2016 19:00 - Déclaration : Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM)

Déclaration : Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM)

CGTM - La presse en ligne a relayé ces derniers jours, des informations de plus en plus alarmantes relatives à la volonté sans cesse renouvelée des pouvoirs publics de vouloir s’immiscer dans le fonctionnement interne dune organisation syndicale patronale nationale en l’occurrence l’Union Nationale du Patronat Mauritanien (UNPM), et ce en violation flagrante de la Constitution de l’Organisation internationale du Travail (OIT).

Cette ingérence remonte déjà à quelques mois, lors des renouvellements des instances statutaires de certaines fédérations professionnelles patronales, à l’issue de leur congrès, aux fins d’imposer le choix de candidats suscités et soutenus par l’Etat, à la présidence de ces fédérations et ceci en violation de l’article 3, alinéas 1 et 2 de la Convention n° 87 sur la liberté syndicale de l’OIT qui dispose :

Les organisations de travailleurs et d'employeurs ont le droit d'élaborer leurs statuts et règlements administratifs, d'élire librement leurs représentants, d'organiser leur gestion et leur activité, et de formuler leur programme d'action. Les autorités publiques doivent s'abstenir de toute intervention de nature à limiter ce droit ou à en entraver l'exercice légal.

Par ailleurs, il est fait état dans les publications récentes que le gouvernement a entrepris une campagne musclée et ciblée à l’encontre des présidents des fédérations patronales afin de leur imposer la destitution pure et simple du Président de l’UNPM, Monsieur Ahmed Baba Ould Azizi, démocratiquement élu par les assemblées compétentes et irrécusables.

Cette situation traduit encore une fois de plus le non respect du tripartisme qui est le socle fondamental et unique en son genre dans les organes de l’ONU, qui noue et entretient les rapports professionnels entre les partenaires sociaux de chaque pays membre de l’OIT.

Devant cette dangereuse escalade de la part des pouvoirs publics et leur volonté manifeste de fouler aux pieds les libertés fondamentales consacrées par la Constitution de notre pays en son article 10, la CGTM dénonce avec la dernière énergie ces violations graves de la C87 et de la Constitution de l’OIT ainsi que ces harcèlements tendancieux et outranciers à l’encontre des dirigeants des instances d’organisations syndicales.

La CGTM estime que les règles et les principes qui fondent l’Etat de Droit et la gouvernance respectueuse de la Constitution, sont les bases sûres et durables d’une démocratie qui fonde la légitimité de l’action publique, politique, économique et sociale.

La CGTM appelle le gouvernement au respect des Normes internationales de travail consignées dans les conventions que notre pays a ratifiées depuis 1961, à travers sa neutralité complète et entière vis-à-vis des autres partenaires sociaux que sont les employeurs et les travailleurs, et de cesser toute immixtion dans la gouvernance de l’UNPM.

La CGTM ne peut pas comprendre que durant cette phase de l’histoire économique et sociale de notre pays, marquée par une morosité économique et une inflation élevée, se répercutant sur le pouvoir d’achat des travailleurs et sur la préservation de leurs emplois, que le gouvernement cherche à affaiblir le patronat qui est le principal pourvoyeur de richesse et créateur d’emploi pour une croissance soutenue.

Selon l’OIT, les organisations d’employeurs sont des institutions créées pour organiser et promouvoir les intérêts collectifs des employeurs. Elles jouent un rôle crucial pour forger un environnement propice à des entreprises compétitives et durables, capables de contribuer au développement économique et social.

La CGTM lance un appel à tous les partenaires et acteurs sociaux et principalement aux organisations d’employeurs et de travailleurs, pour barrer la route à cette velléité de caporalisation des organisations syndicales qui traduit simplement un véritable recul démocratique dans notre pays.

Nous appelons au respect de l’indépendance des organisations professionnelles et à la neutralité de l’administration dans la gestion de celles-ci, et lui rappelons qu’il doit garder son caractère impersonnel et impartial afin de rassurer toute l’opinion publique dans sa dignité.

Nouakchott, le 15 juin 2016
Le comité exécutif

Ilot L, Nouakchott, Tél : 00(222)45 25 80 57/Fax : 00(222)45 25 60 24
E-Mail : cgtm@cgtm.org Nouakchott -Mauritanie



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1910

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)