27-07-2016 10:12 - Le bloc notes de Hamma / Hamma Ag Mahmoud

 Le bloc notes de Hamma / Hamma Ag Mahmoud

RMI Biladi - Hamma Ag Mahmoud, ancien haut fonctionnaire de l’administration de son pays et ancien ministre, vit en exil en Mauritanie depuis 2012. Comme tous les anciens, il a beaucoup de choses à dire… de son pays et de toute la région. Dans son bloc-notes qu’il animera tous les mardis sur notre site, il partagera avec vous sa riche expérience.

A la lumière des cinquante dernières années, il est urgent de procéder à des réformes intelligentes et efficientes, pour engager le pays (ndlr : Mali) dans la voie de l'harmonie, de la croissance, du développement.

Dans la perspective du débat national annoncé, je voudrais proposer les thèmes ci-après, en attendant la tenue de ces assises.

A-Diagnostiquer les grands maux:

-la mauvaise gouvernance,
-la corruption,
-le terrorisme,
-les rebellions,
-l'exode rural et les migrations,
-le chômage

B-Obtenir un consensus sur les remèdes.

C- Élaborer des politiques nationales de développement appropriées dans les domaines clés:


-la production,
-la transformation,
-la commercialisation,
-le financement,
-la formation,
-la recherche
-la communication et l'information.

E -Reformer :

-la constitution,
-l'organisation administrative et judiciaire,
-l'enseignement et la formation,
-le code électoral,
-la charte des partis,
-la recherche,
-le statut de la terre.

D -Suggestions:

-le débat gagnerait en efficacité s'il est mené de bas en haut, sur 3 niveaux, local, régional et national. -



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2275

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ELVALLI (H) 27/07/2016 11:31 X

    On ne va pas, comme le chien, courir après la pierre jetée et épargner celui qui l'a lancée (proverbe maure)... Tout le sahel, toute l'Afrique du nord, tout le bassin méditerranéen sont ou seront déstabilisés comme le Mali du fait de l’arsenal d'armes à ciel ouvert d'où puisent à tour de bras des bandes de voyous et de trafiquants-passeurs de clandos. Sarko et autres consorts comme pour jouer au jeu de Bush en Irak ont créée un chaos sous prétexte de protéger une partie de la population libyenne. Hollande a laissé faire et vient d'ailleurs de faire perdre leur vie à 3 de ses agents secrets. Pour développer nos pays il faut d'abord les sécuriser et empêcher les anciennes puissances coloniales à nous recoloniser... Sinon personne ne doute de la capacité des maliens à se donner la main pour construire leur pays. Force est de constater que depuis la découverte du pétrole au nord en plus de l'or qui y existe depuis toujours, la France et ses soldats y sont de retour en force.