03-11-2016 03:00 - Rencontre inter-OSC : Pour renforcer la concertation, le dialogue et les réseaux thématiques

Rencontre inter-OSC : Pour renforcer la concertation, le dialogue et les réseaux thématiques

Journal Tahalil - Le Réseau des Organisations de la Société civile pour la Promotion de la Citoyenneté (RPC) a organisé ce 1e novembre en cours, une rencontre inter-OSC pour favoriser le dialogue, la concertation et renforcer la structuration des réseaux thématiques existants.

Cette rencontre est organisée dans le cadre du Programme de l’union Européenne pour la Société Civile et la Culture (PESCC) et sur financement 10E FED. Plus de 50 acteurs de la société civile ont pris part à cette importante rencontre.

A l’ouverture de la rencontre, Mr Mohamed Ould Khairou, Coordinateur du RPC a tenu à souligner que cet atelier va permettre aux différents participants d’échanger et de renforcer le dialogue et la concertation en interne. « Vous êtes en train d’endurer avec nous, les difficultés de ce projet » a-t-il dit avant de souligner que le RPC est lié par un contrat de transparence avec les organisations de bases (OB).

C’est pourquoi, a-t-il dit, « nous sommes tenus de vous informer durant tout le processus et nous espérons que les difficultés financières seront levées dans les meilleurs délais afin que nous puissions achever le projet».

Pour sa part, Mr Patrick Ryckaert, régisseur et coordinateur du PESCC, il a souligné l’importance de la rencontre avant de déclarer que « cette concertation vise à avoir les résultats qui pussent faire avancer la lutte contre la pauvreté ». « Nous avons eu à renforcer les capacités des spécialistes de toutes catégories dans toutes les régions » a-t-il dit.

Il a à cet effet, fait le point sur le déroulement de l’ensemble des activités dans le cadre du projet en question. « J’espère que cette rencontre sera mise à profit pour consolider les résultats obtenus » dit-il avant de poursuivre : « vos travaux doivent servir de base pour renforcer et consolider les résultats et aller de l’avant ».

Car, « le fondement de ce programme c’est d’aider au renforcement des capacités de la société civile pour son épanouissement » dixit-il. Il a soutenu que le chemin a été long, mais les acteurs sont arrivés au terme de ce programme. « Nous souhaitons que ce dynamisme et cet engagement puissent continuer, se pérenniser et se renforcer» a-t-il dit avant d’indiquer que « l’après 10e FED va donner le 11e financement appelé 11E FED qui va aborder l’agro-alimentaire, l’Etat de droit ou encore la Santé.

De son côté, Mr Mohameden Horma, directeur de la société civile, a tenu à rappeler que cette rencontre rentre dans le cadre de la stratégie élaborée par le Ministère de la Communication et des relations avec la société civile. Cette stratégie vise à renforcer le partenariat et la mise en réseau entre acteurs de la société civile et ses différents partenaires au développement.

« Ce type d’actions est en phase avec les orientations du Président de la République et du gouvernement »
dit-il. « La culture d’échange et de partenariat entre OSC est une garantie d’efficacité et de réussite » a-t-il souligné avant de souhaiter plein succès aux travaux. Il sera par la suite invité à faire le point des relations avec la Stratégie de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée (SCAPP-sectorielle).

Ensuite, les participants ont eu à suivre des présentations sur des indicateurs et la méthodologie pour la consolidation des données au niveau local et au niveau de l’ensemble des comités techniques des régions.

Il est aussi prévu des travaux de groupes avant de faire des recommandations. Car, la finalité de ce genre de concertation et de dialogue entre OSC y compris les acteurs culturels, c’est de créer les bases d’une instance nationale représentative des organisations de la société civile.

I.Badiane



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1342

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)