21-04-2017 16:33 - La Mauritanie dément la présence sur son territoire de Belmokhtar

La Mauritanie dément la présence sur son territoire de Belmokhtar

Sahara Medias - Le gouvernement mauritanien a démenti jeudi la présence sur son territoire de l’algérien Mokhtar Belmokhtar, comme l’avait annoncé des articles de presse.

Le démenti a été fait jeudi par le ministre porte parole du gouvernement en réponse à une question posée par un journaliste lors du point de presse hebdomadaire animé par le ministre à l’issue du conseil des ministres.

Mohamed Lemine O. Cheikh a affirmé que Belmokhtar n’a jamais posé les pieds en Mauritanie, ajoutant que les seuls terroristes qui se trouvent en Mauritanie sont ceux qui croupissent dans les prisons, allusion aux salafistes détenus et condamnés depuis quelques années.

Le porte parole du gouvernement a rappelé que pour qu’un repenti puisse vivre sur le sol mauritanien, doit être de nationalité mauritanienne et de n’avoir pas mené des opérations contre la Mauritanie, des conditions, précisent le ministre que ne remplit par Mokhtar Belmokhtar.

La Mauritanie avait lancé un mandat d’arrêt international contre Belmokhtar quant il avait entrepris des attaques contre le pays en 2005 et 2011.

La nouvelle de la présence en Mauritanie a été publiée par un journal tunisien, une information relayée ensuite à grande échelle par les sites électroniques et médias dans le pays.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1211

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • abma (H) 21/04/2017 20:53 X

    Qui peut croire à ce ministre "porte-menteur". La vérité est que ce pouvoir représente un danger pour le pays.

  • SAF-B.F.L. (F) 21/04/2017 20:49 X

    HÉÉÉ! BONNET!!! Il n'est pas loin du Palais ocre! TOUT Nouakchottois le sais.

  • Langage politique (H) 21/04/2017 17:48 X

    Aziz avait clairement dit dans sa dernière conférence de presse qu’il y’a des terroristes en Mauritanie mais de Nationalité mauritanienne qui ne font rien pour prendre les armes et ils se cachent d’ailleurs parce qu’ils sont recherchés, cela est un aveu très grave pour la Mauritanie, maintenant comme d’habitude notre ministron des démentis fortifiés dit lui de sa part qu’il y’a que des terroristes en prison, entre le président et son ministre lequel il faut croire.

  • habouss (H) 21/04/2017 17:06 X

    Pas de fumée sans feu, surtout quand le Président affirme la présence de ses affidés en liberté ou en prison !