02-05-2017 11:35 - Zouerate/ Célébration du 1er mai sur fond de contestations à la Snim « nous affirmons que nous sommes déterminés plus que jamais à arracher nos droits », dixit les travailleurs.

Zouerate/ Célébration du 1er mai sur fond de contestations à la Snim « nous affirmons que nous sommes déterminés plus que jamais à arracher nos droits », dixit les travailleurs.

Zouerate Actu - La fête internationale du travail a été commémorée ce 1er mai 2017 à Zouerate dans un contexte particulier, suite à la détérioration des rapports entre la Snim et ses employés.

A l’origine de cette situation, l’échec des négociations entre les deux partenaires sur une plate-forme revendicative qui a conduit à un débrayage de 24 heures.

Les centrales syndicales ont battu le pavé dans une marche unifiée.

Les travailleurs ont, tôt le matin, pris d’assaut le local des délégués d’0ù la marche s’est ébranlée pour se terminer à la tribune officielle devant les autorités administratives et sécuritaires de la région.

Devant la foule immense, les représentants des travailleurs ont exprimé « leur détermination à arracher leurs droits, malgré le manque d’importance accordé par leur partenaire aux négociations avec les délégués du personnel et vu toutes les formes de provocation à leur encontre ».

« Aujourd’hui, nous annonçons la disponibilité de nos délégués pour un dialogue sincère et objectif avec notre chère entreprise afin de trouver une solution à cette crise et assurer la stabilité du climat social et la sérénité des conditions sécuritaires de notre chère ville Zoueratt », affirment les délégués.

Pour sa part, le wali du tiris Zemmour, M. Isselmou Ould Sidi, a lancé un message aux protagonistes.

« J’appelle la Snim à faire des propositions concrètes et acceptables et les travailleurs à tolérer, privilégiant la concertation dans la préservation de la sécurité et de la stabilité dans l’intérêt suprême de la Nation, le climat est grave », souligne-t-il.

Les employés de la sous-traitance n’ont pas été en reste. Regroupés dans une coalition de syndicats (UTM, CGTM, CLTM, USLM, CITM, CMT), ils ont dénoncé leurs conditions de travail.

« Malgré la grande avancée qui a été faite pour éradiquer l’exploitation honteuses des travailleurs des sous-entreprises. Il reste malheureusement encore aujourd’hui, des séquelles de cette politique intolérable, pratique inhumaine, les travailleurs du nettoyage continuent à croupir sous une forme d’exploitation qui ne dit pas son nom », affirme un coordinateur syndical.

« Nos conditions de travail sont difficiles et nos salaires sont maigres, nous ne bénéficions pas de primes, ni d’avantages liés à la dureté et au danger de notre travail, pire, certains parmi, ne touchent même pas le SMIG, ce qui est contraire à la loi de travail en vigueur en République Islamique de Mauritanie », indique-t-il.

Ils ont appelé à assainir le secteur de la sous-traitance en vue d’appliquer convenablement son statut.

« Le secteur de l’infrastructure a toujours été en proie à des pratiques déplorables, le secteur mérite d’être assainie pour son statut soit appliqué convenablement par les sous-entreprises et l’administration du travail.

A rappeler que les travailleurs ont déclenché, ce 1er mai à 00 H, un débrayage de 24 heures qui a touché les principales activités de l’entreprise.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1358

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 02/05/2017 12:28 X

    Ouvriers de Zouerate, votre fidèle ami virtuel et virulent défenseur de votre dernier grand combat vous invite au réalisme ( la chute du prix du fer actuelle risque de fermer la SNIM comme il a fermé beaucoup d’entreprises plus puissante. Mon message d’appel à valorisation de la nouvelle richesse phoenicicole du Nord consécutive au réchauffement de la terre et favorisée les nouvelles technologies de dessalement de l’Océan de maîtrise des énergies renouvelables et de la tele rrigation a été entendu par le Président de la République lors de s visite de Nouadhibouet repris par le professeur Député de Nouadhibou dans son meeting qui a sollicité la création d’une Chemama de 20.000 ha de palmiers modernes téléirrigués jusqu’à Zouerate. La réponse à cette requête entendue par le Président ( réalisateur de gigantesques projets du Dhar et des Aftout Sahli et Chargui),vous garantira l’exploitation par téléphone des palmeraies modernes dont le revenu multipliera par 40 vos salaires et pérennisera le développement du Nord même après épuisement par l’Occident de nos mines. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr.