12-06-2017 16:33 - Le Premier ministre pose la première pierre du projet de réhabilitation du 1er tronçon de la route Nouakchott-Boumbri

Le Premier ministre pose la première pierre du projet de réhabilitation du 1er tronçon de la route Nouakchott-Boumbri

AMI- Le Premier ministre, Monsieur Yahya Ould Hademine, a supervisé lundi matin à El Mina la cérémonie de la pose de la première pierre du projet de réhabilitation du 1er tronçon de la route Nouakchott-Boumbri.

Sur le site, le Premier ministre a suivi un exposé sur les différentes composantes et caractéristiques techniques du projet, qui porte sur une distance de 25km et nécessité un financement de 30.062.839.989 UM, sur un financement de l’État mauritanien.

La maitrise d’ouvrage est assurée conjointement par la société tunisienne EGMS et la Mauritanienne de construction et d’équipement (MCE) pour une durée de 12 mois.

S’exprimant pour la circonstance, le ministre de l’équipement et des transports, M. Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, a souligné que le projet constitue une importance capitale dans la stratégie de développement des infrastructures du transport, qui constitue la locomotive du programme développement du Président de la République, que le que le gouvernement s’attèle à sa mise en œuvre.

Il a ajouté que le tronçon Boumbri-Rosso de 45km est déjà parachevé, sur financement de la Banque Mondiale et que le reste de la route a été scindé en deux parties dont celle d’aujourd’hui et la seconde de 120km, financée par l’UE, dont le contrat sera signé prochainement.

Le ministre a exprimé ses remerciements aux partenaires de développement de la Mauritanie pour le concours précieux qu’ils ne cessent d’apporter aux efforts du développement du pays, notamment dans le domaine des infrastructures.

Auparavant, le maire de Riyadh, M. Taleb Ahmed Ould M’Bareck, a souligné l’intérêt de cette réalisation qui va permettre la fluidité de la circulation sur la route Nouakchott-Rosso.

Ont assisté à la cérémonie inaugurale, les ministres de l’économie et des finances, de l’environnement et du développement durable et la ministre secrétaire générale du gouvernement, la directrice de cabinet du Premier ministre, le wali de Nouakchott-Sud, le vice-président de la communauté urbaine de Nouakchott et le hakem d’El Mina.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 1818

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • ana_deyloul (H) 13/06/2017 09:25 X

    Si zéro signifie une valeur nulle, un zéro de plus ou de moins ne devrait logiquement rien changer ! Ne vous vous gênez donc pas messieurs, mettez autant de zéros que bon vous semble car ajouter « rien » à quelque chose n’augmente ni ne diminue rien !

  • guarej (H) 13/06/2017 00:39 X

    C'est de l'argent perdu ,pourquoi ne essayer pas essayer de financer une autoroute pétantes pour tout le trajet surtout qu'il est frontalier

  • abdou@ (H) 12/06/2017 22:03 X

    comme d'habitude on gofleu les facture, amerdant et pithie pour 25 km seulement.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 12/06/2017 18:54 X

    Qu’il y ait un zéro de plus ou de moins, le président aziz et le gvt de yahya Ould hademine ont fait un travail formidable pour désenclaver l’intérieur. TOUT le monde sait que les routes sont d'une importance capitale pour le développement du pays.

  • El Houssein (H) 12/06/2017 18:26 X

    Vérifier SVP vos chiffres. c'est impossible qu'un km coute plus d'un milliard d'Ouguiyas. Il y'a probablement un zéro de plus. Et c'est à voir ?

  • duroowo (H) 12/06/2017 16:59 X

    c'est ca les factures gonflees 25 km aux environ 86000000 de dollars bizar.