23-08-2017 21:00 - Mauritanie/Santé : Personnel de l’hôpital Hamed sans salaires depuis deux mois

Mauritanie/Santé : Personnel de l’hôpital Hamed sans salaires depuis deux mois

Tawary - Le personnel de l’hôpital Hamed Ben Khalifa de Boutilimit est sans salaire depuis plus deux mois, apprend-on d’une source sûre.

Malgré les efforts fournis par l’administration centrale de l’hôpital, pour que les prestations sanitaires et médicales continuent, le personnel de l’établissement n’est payé depuis la rupture des relations diplomatiques entre l’Etat du Qatar et la Mauritanie.

Toujours selon la même source, le montant global des salaires provenait chaque mois de QNB de l’Etat du Qatar pour être convertis en monnaie nationale par la BCM puis la transaction est faite par le trésor public et enfin, les virements sont effectués dans les comptes bancaires du personnel.

Depuis la création de centre hospitalier, le personnel est payé en même temps, précise la source précitée. Et il n’y a jamais eu de retard de salaires, ajoute la source.

Pour ce qui des cas de licenciements relayés les semaines passées par certains sites d’information de la place, cette information a été démentie par notre source. Aucune mesure n’est encore prise ni concernant le règlement des salaires, ni à propos des licenciements du personnel non permanent par les autorités de Nouakchott.

Et notre source de conclure que le corps médical, le personnel administratif, le staff technique et l’équipe de la sécurité, de l’entretien et du nettoyage de l’hôpital sont toujours en service.

A en croire que le personnel (à majorité des pères de famille) souffre à cause de ce retard de paiement de salaires jamais connu dans cet établissement et surtout à l'approche de la fête de l'Aid El Kébir.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1438

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)