27-09-2017 00:00 - Touldé/Boghé : Journée de réflexion sur les problèmes de l’éducation et le rôle des APE

Touldé/Boghé : Journée de réflexion sur les problèmes de l’éducation et le rôle des APE

Terroir Journal - Le Comité de pilotage de l’Inter-Association qui regroupe les associations Halaybé de Nouakchott, Nouadhibou et Zouérate a organisé, ce mercredi 20 septembre 2017 à l’Ecole de Touldé, une journée/débat sur « les problèmes de l’éducation et le rôle des APE » en partenariat avec l’Amicale des enseignants, l’ONG ESD et la Commune de Boghé.

Cet atelier de réflexion a réuni pendant près de 10 heures d’horloge, les représentants de nombreux villages, les chefs religieux, les professionnels du secteur de l’éducation, les élus, les notables.

Un concours de lecture du coran, des conférences sur l’apport de l’enseignement coranique dans l’éducation de façon générale, la distribution des prix aux meilleurs élèves qui se sont distingués au cours de la période des cours de vacances, des ateliers sur les maux qui traversent le système éducatif actuel ont été les temps forts de cette journée clôturée par une soirée artistique animée par les troupe théâtrales de Thidé, de Touldé et de Thiénel.

La cérémonie d’ouverture de ce forum a été présidée par le Hakem mouçaïd de Boghé, M. Mohameden O/ El Arby accompagné du Maire de Boghé, M. Dia Hamady Hachimiou. Elle a été marquée par un échange d’allocutions entre les organisateurs, les autorités administratives et les participants.

Après les mots de bienvenue prononcés par le Chef du village et le coordinateur de la journée, respectivement MM. Bâ Alassane Adama et Amadou Tidjane Bâ, le maire de Boghé s’est félicité de « la mobilisation grandiose des populations pour cette journée » avant d’indiquer que « l’enseignement ne cesse de se dégrader en qualité et qu’il urge d’y apporter des solutions adéquates ».

Quant au Maire de Sebkha, M. Abdoulaye Aly Thiam, il a exhorté les populations à apprendre conformément à la Surate Ikra « lit ». L’enseignement est la base de tout a déclaré M. le maire qui ajoute que c’est un grand jour. Il a profité de l’occasion pour féliciter l’Inter-Association pour les efforts qu’elle mène pour le développement.

Ensuite, le Président de l’ONG ESD, M. Bâ Aliou Nango, le Président du District de football, M. Amadou Tidjane Bâ, le Président et le Vice-Président de l’Inter-Association, respectivement MM. Ngaïdé Abderrahmane Hamath et Boye Oumar Abou, ont tour à tour pris la parole pour faire ce constat général : « Notre école a perdu ses lettres de noblesse d’antan comme l’illustrent les résultats catastrophiques enregistrés aux examens nationaux ! Il est de notre devoir d’œuvrer ensemble pour faire un diagnostic de la situation et trouver les solutions qui s’imposent ».

Après ce ballet de discours, les participants ont suivi trois communications : l’enseignement non formel ou « Dude » ou Mahadras, les problèmes de l’éducation et le rôle des Associations de parents d’élèves.

Il s’agissait de dresser les acquis réalisés par l’enseignement traditionnel, de comparer l’ancienne école qui avait fait ses preuves et la nouvelle et de faire un diagnostic des maux dont souffre le système éducatif mauritanien en général, local en particulier.

Cet état des lieux a été sanctionné par les travaux de groupes répartis en cinq ateliers : Diagnostic des problèmes liés à la question éducative et pistes de solutions, l’éducation non formelle (coranique), la vie scolaire, les amicales des enseignants et la redynamisation des APE et enfin le partenariat et les financements (collectivités locales, ONG, Associations etc.).

Chaque atelier a fait des propositions concrètes censées sortir notre école de l’agonie dans laquelle elle se débat depuis de longues années. Parmi celles-ci, la redynamisation de l’enseignement coranique et de l’arabe, l’organisation de cours de cours de vacances en partenariat avec des ONG, l’application du principe de la sanction et de la récompense entre autres.

Dia Abdoulaye et Daouda Diop



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1221

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)