31-10-2017 07:30 - 5ème journée Super D 1 : le réveil de FC Tevragh-Zeina, la chute du leader et la correction de Kaédi

5ème journée Super D 1 : le réveil de FC Tevragh-Zeina, la chute du leader et la correction de Kaédi

L'Authentique - La 5ème journée du championnat national de la Super D1 s’est jouée ce samedi 28 octobre 2017 à Nouakchott, Nouadhibou, Zouerate et Kaédi, avec le retour en lice du FC Tevragh-Zeina (FC TVZ) après une série de défaite, la première déconfiture de la Kédia de Zouerate qui trônait en tête du championnat ainsi que la deuxième raclée de Kaédi, cette fois devant son public.

FC Tevragh-Zeina broie l’AJ Riadh : 6 à 0

C’est une équipe de Tevragh-Zeina complètement rénovée en défense, qui a cartonné ce samedi 28 octobre au Stade Cheikha Boydiya du Ksar, à Nouakchott, face à l’AJ Riadh. Score final 6 buts à 0. Sur une suite de défaites depuis la 3ème journée, Birama Gaye devrait redresser la barre en revoyant son écurie.

C’est ainsi qu’il a fait appel à de jeunes défenseurs, Abderrahmane Brahim, Balla MBareck Bilal, Ibrassi et Mohamed Lemine Bilal, pour remplacer Cheikhna Varajou et Bocar Coulibaly, absent sur la feuille de match, alors qu’Abdallahi Bilal et Diaw étaient relégués sur le banc de touche. Et la sauce a bien tenu.

Dès les premières minutes de jeu, ouverture du score sur pénalty transformé par Karamoko Traoré, auteur d’un doublé avec le troisième but inscrit en faveur de son équipe avant la pause. Auparavant, le jeune et talentueux milieu de FC TVZ, Sidi Brahim avait offert le 2ème but à son club.

Au retour des vestiaires, Yacoub Deyna va s’offrir un festival de buts, en inscrivant successivement à la 56ème et à la 67ème minute. Et peu avant le sifflet final de l’arbitre, le jeune Yeli Diarra, allait inscrire le but du breaK, le sixième.

Belle opération du FC Tevragh-Zeina dont les performances commençaient à inquiéter les supporters, les dirigeants et le staff technique. Avec les trois points engrangés et cet important goal average, les Galactiques de la Capitale se rapprochent des équipes de tête avec 7 points + 7.

Pendant tout le match, l’AJ Riadh n’a été que l’ombre d’elle-même, malgré les nombreuses constructions en attaque pour trouver une faille dans le dispositif défensif de l’adversaire et les nombreux changements opérés par le coach, Cheikh El Hacen Sow.

L’ASAC Concorde confirme face à la Garde : 1 à 0

En seconde période, l’ASAC Concorde qui est sur une belle pente de performances a battu l’AS Garde par la plus petite marge, 1 à 0. But inscrit dès la 15ème minute par le talentueux 10 de l’équipe, Niang El Hadj Malick qui après avoir été raccroché sur la surface de réparation est parvenu à se lever pour crucifier Aly Oumar Thiam, le portier de la Garde. Les Concordiens auraient même dû doubler la mise à la 21ème minute sur un pénalty sifflé en leur faveur. Niang El Hadj, chargé d’exécuter la sentence, enverra sa balle dans les bras du gardien.

Malgré les débordements magnifiques de l’ailier droit de la Concorde MBareck Mohamed, le score en restera à la première mi-temps.

Au retour des vestiaires, la Garde va se faire menaçante et la Concorde va en profiter par marquer un deuxième but refusé pour hors-jeu.

Dans les dernières minutes du match, c’est la Garde nationale qui a failli à plusieurs reprises revenir au score, mettant le feu dans la surface de réparation des buts gardés par Babacar Harouna Traoré, le portier réserviste de l’équipe nationale. C’est le cas à la 60ème minute où il lui a fallu tout son génie pour repousser un coup franc assassin de Barry Seydou.

A la 75ème minute, la Garde a perdu une autre nette occasion, par l’intermédiaire de son attaquant de pointe, Fodé Traoré. Servi par une passe lumineuse à l’intérieur de la surface, il rata son tir, faisant arracher les cheveux à son président, Ould Eleya.

Dans les gradins, Thiarthiora, fervent supporter de la Garde s’égosillait pour pousser ses joueurs à aller de l’avant. Vers la 80ème miute, la Garde rata de nouveau le coach d’une égalisation méritée. La tête de Moctar Salem sur un beau service de Thiam Idrissa rata le cadre.

A la 88ème minute, Harouna Traoré sauva pour la énième fois son équipe, en repoussant une balle de but du n°12 de la Garde, Barry Seydou. Au sifflet final de l’arbitre, la Concorde enrichissait son panier de trois nouveaux points, ce qui le place pour le moment deuxième au classement, juste derrière le FC Nouadhibou.

A Zouerate, Kédia tombe devant Tijikja

Battue la semaine dernière par l’AJ Riadh, l’AS Tijikja qui a tapé plus de 700 kilomètres vers le Nord du pays, s’est payé une nouvelle santé en s’offrant la Kédia, leader du classement et invincible depuis le début du championnat sur son terrain à Zouerate. Les coéquipiers de Hacen Teguedi n’ont pas fait dans la dentelle et ont broyé les miniers sur le score sans appel de 4 buts à 0.

A Kaédi ; FC Nouadhibou met fin au mythe de la citadelle imprenable de Diembé En déplacement dans la capitale du Gorgol, FC Nouadhibou a mis fin au mythe de la citadelle imprenable, celle de l’AS Kaédi, invaincu jusque-là sur son propre terrain.

Les poulains de Kalidou Bâ qui revenaient d’une défaite lourde la semaine dernière de Zouerate où la Kédia les avaient sévèrement corrigés, 4 à 0, semblent être restés prisonniers de la malédiction du 4. C’est en effet sur ce même score, qu’ils ont plié face à l’attaque de feu du FC Nouadhibou.

A Nouadhibou, la SNIM s’incline devant Kings

Les miniers de la SNIM se sont inclinés samedi 28 octobre à domicile à Nouadhibou devant les visiteurs, Kings de Nouakchott sur le score de 2 buts à 1. Après une victoire précieuse glanée à Nouakchott, la SNIM se fait ainsi surprendre par des Nouakchottois qui avaient partagé les points la semaine dernière devant le Ksar. Dimanche 29 octobre, le stade Cheikha Boydiya abritera deux matchs, Ksar contre Police en première heure, puis en deuxième heure, Deuz contre Teyssir.

Cheikh Aîdara



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 614

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)