01-11-2017 18:04 - Fermeture des usines Moka à Nouadhibou

Fermeture des usines Moka à Nouadhibou

Adrar-Info - Le président de l’autorité de la zone franche de Nouadhibou, Mohamed Ould Daffa annoncé la fermeture de toutes les usines spécialisées dans la production de farine de poisson (connues sous le nom d’usines Moka) en raison des effets négatifs et des odeurs dégagées par certaines de ces usines.

« La zone franche, en coopération avec le ministère des Pêches, ont constitué un comité chargé de mener une enquête sur les activités des usines de Moka, aux fins de ne laisser fonctionner que celles parmi ces usines qui répondent aux normes et spécifications énoncées dans le cahiers des charges », a déclaré Ould Daff.

Les habitants de Nouadhibou, la capitale économique, avaient appelé à plusieurs reprises à la fermeture de ces usines en raison des risques de santé qu’elles causent aux populations.

Source : http://zahraa.mr/node/14321

Traduit par Adrar-Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 1905

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • SATATE (H) 02/11/2017 22:27 X

    MOUKA DOIT AUSSI FERMER A NKTT CAR PARTOUT OU IL Y A MOUKA IL MANQUE DE YAYEBOY C4EST UN RAVAGEUR

  • rimois (H) 02/11/2017 15:54 X

    Nouadhibou zone franche est invivable à cause des odeurs dégagées par ces usines. On ne sait quelles conséquences cette odeur nauséabonde peut avoir sur la population et vraiment à qui profite ces usines même? c'est pas ça l'industrialisation ou le développement d'une zone Economique. ça risque de devenir une zone de catastrophe écologique plutôt.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 02/11/2017 10:17 X

    Les usines de farine de poissons menacent les eaux mauritaniennes , nous assistons a une catastrophe environnementale et sociale qui se profile devant nous , cette prolifération d'usines de fabrication de farine de poissons à Nouadhibou est en train de vider les eaux mauritaniennes de leurs poissons, cette farine est exportée dans les quatre coins du monde. En plus de l'épuisement des ressources naturelles, cette situation crée une extrême pauvreté dont les premières victimes sont évidemment les artisanaux nationaux et les populations pauvres de Nouadhibou. le Président AZIZ DOIT INTERVENIR car la situation est grave . VIVE AZIZ ET VIVE LA MAURITANIE

  • bleil (H) 01/11/2017 19:52 X

    J'ai parlé surtout de la zone qui de Port-Etienne à Nouadhibou reste un bordel de seconde zone ... capitale économique depuis les années 80 avec le règne du berger et sa charia, le boum de la pêche sans retombées sur la "zone" et toujours avec l’avènement du 1212 les gens du milieu ont toujours réussi la prouesse d’être inutiles au pays...

  • medabdul (H) 01/11/2017 19:08 X

    @ HABOUSS ET BLEIL,vous n'avez rien compris c'est du racket en prespective,c'est des menaces, chaque usine paye 1 milliard d'Um sinon vous fermez, et on s'en fout de la pollution, l'essentiel c'est que vous casquez gros.

  • bleil (H) 01/11/2017 18:35 X

    Quelle honte ! franchement pour la survie du pays "la zone" est une honte pour les militaires qui gouvernent et ses habitants qui pour certains préfèrent les camps de réfugiés de Tindouf ...

  • habouss (H) 01/11/2017 18:28 X

    Quelle honte ! Trop tard et Allah SWAT sait que si tes commanditaires gagnaient de l'argent de ces pourritures, ils ne les auraient jamais fermé !