02-11-2017 21:00 - Sénégal : tollé après la nomination de Pape Sène, à la tête du Comité Sénégalais des droits de l’Homme

Sénégal : tollé après la nomination de Pape Sène, à la tête du Comité Sénégalais des droits de l’Homme

Le Président Macky Sall a nommé, l’avocat, militant de l’Alliance pour la république et maire de Ndondol, Me Pape Sène, au poste de président du Comité Sénégalais des droits de l’Homme (Csdh), poste qu’occupait Alioune Tine.

Cette nomination a irrité des organisations de défense de droits de l’homme. Alassane Seck de la Ligue sénégalaise des droits humains, Aboubacry Mbodj de la Rencontre africaine de défense des droits de l’homme (Raddho), Seydi Gassama d’Amnesty Sénégal et Fatou Jagne Senghor d’Article 19 « désapprouvent fortement cette nomination inappropriée et inopportune d’un militant actif du parti présidentiel et maire de commune de surcroît à la présidence du Csdh ».

« C’est la première fois, depuis la création du Csdh en 1970, institution nationale des droits humains, qu’un militant de parti politique est nommé à sa tête »
, déplorent-ils.

« Cette nomination compromet l’indépendance requise des institutions nationales de protection et de promotion des droits humains et remet totalement en cause tout le processus de réhabilitation du Csdh rétrogradé depuis une dizaine d’années au statut B suivant les principes de Paris. Une institution nationale de droits humains comme le Csdh est par définition apolitique, équidistant et indépendant et sa crédibilité est tributaire du profil de son président », font-ils savoir.

A titre de rappel, M. Sène a récemment séjourné en Mauritanie où il a participé le 30 Octobre dernier au séminaire international sur le Droit foncier et l’accès des femmes à la propriété foncière, organisé par la commission nationale des Droits de l’homme (CNDH) en collaboration avec la coopération espagnole en Mauritanie.

Il a été également, reçu en audience le lendemain par le Premier ministre mauritanien, Yahya Ould Hademine, en compagnie de la présidente de la CNDH, Mme Irabiha Abdel wedoud.

Rédaction Cridem, avec SENEWEB


Le Premier ministre reçoit le président du comité sénégalais des Droits de l’Homme

Commentaires : 1
Lus : 1026

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • wakhty (H) 02/11/2017 21:59 X

    Est ce la ligue qui juge le monde au Sénégal ou haute cours et les tribunaux ???