04-11-2017 14:46 - Manifestations à Kamour exigeant la mise à disposition de personnel éducatif

Manifestations à Kamour exigeant la mise à disposition de personnel éducatif

Adrar Info - Un certain nombre de résidents de la ville de Kamour dans la Wilaya de l’Assaba à l’Est de la Mauritanie, ont organisé une manifestation le 3 octobre 2017, pour exiger la mise à disposition du personnel éducatif d’encadrement dans leurs établissements scolaires et compléter le nombre des professeurs au niveau du lycée de la ville.

Les manifestants ont bloqué le passage de la route de l’espoir, par des branches et pneus enflammés, pour exiger la satisfaction de leurs revendications.

Les gendarmes sont intervenus pour ouvrir la voie, tandis que les manifestants ont annoncé que la fermeture de la route aujourd’hui n’est que la première étape d’une série de manifestations qui se poursuivront jusqu’à ce que leurs doléances soient satisfaites.

Les jeunes filles écolières et surtout les étudiantes au secondaire sont les premières à exprimer leur colère, en raison du manque, jusqu’à présent de professeurs dans leur lycée, malgré que les écoles primaires et secondaires sont ouvertes depuis quelque temps.

Source : http://zahraa.mr/node/14347

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1132

Commentaires (3)

  • habouss (H) 04/11/2017 15:15 X

    Les prémisses d'une situation générale dégradée de l'enseignement, avec sur tout l'étendue du territoire une sinistrose jamais égalée de l'éducation nationale. Et notre idiot national qui croit qu'une poignée d'écoles "d'excellence" fera l'affaire. Pauvre Rais.

  • Kemet-Seth88 (H) 04/11/2017 15:07 X

    le système éducatif mauritanien est un cuisant échec, il faut du courage et de la bonne foi pour le reconnaître. il faut passer a autre chose sinon l'avenir de toute une génération sera compromis et avec elle celui du pays tout entier

  • habouss (H) 04/11/2017 15:06 X

    Les prémisses d'une situation générale dégradée de de l'enseignement, avec sur tout l'étendue du territoire une sinistrose jamais égalée de l'éducation nationale. Et notre idiot national qui croit qu'une poignée d'écoles "d'excellence" fera l'affaire. Pauvre Rais.