17-11-2017 13:18 - AUDIO. Hymne national mauritanien, nouvelle composition et nouveau texte

AUDIO. Hymne national mauritanien, nouvelle composition et nouveau texte

Sur les réseaux sociaux, la nouvelle composition de l’hymne national tourne en boucle, depuis ce jeudi soir et est sur toutes les lèvres.

«La conception et la réalisation du drapeau sont achevées et tous les édifices gouvernementaux et officiels ont commencé à l’acquérir, en perspective de sa levée, à l’occasion de la célébration de la fête de l'Indépendance nationale, comme c’est également le cas pour l'hymne, dont la composition est terminée et qui sera jouée lors de cet anniversaire», a dit jeudi le porte-parole du Gouvernement mauritanien, Dr Mohamed Lemine Ould Cheikh, cité par l’agence mauritanienne d’information (AMI, officielle).

Ce nouvel hymne national, objet de controverse, doit être entendu officiellement pour la première fois, la veille du 28 Novembre, lors de l’adresse à la Nation du Chef de l’Etat, Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a décidé cette année d’organiser la célébration de la fête nationale d’indépendance, à Kaédi, une première pour cette ville du sud de la Mauritanie.

Par la Rédaction de Cridem, avec l’AMI

©Cridem 2017

------



Commentaires : 17
Lus : 7336

Commentaires (17)

  • kalidou gueye (H) 22/11/2017 16:11 X

    C est un morceaau complet de musique et j en suis sure qu aucun president etranger n est pret a ttendre la fin de cet hymne. il ne me va pas. le drapeau est tres moche.

  • sammbasy (H) 21/11/2017 13:44 X

    La composition musicale est simplement une marche bidasse et le contenu ne reflète pas les réalités mauritaniennes. Je crois que c'est plus sud-marocain que mauritanien. Tous ces trucs seront changés au premier changement de pouvoir, car ils sont illégaux.

  • doudou19 (H) 20/11/2017 18:16 X

    La levée des couleurs avec ce drapeau à deux bandes rouge et cet hymne à l’égyptienne poseront problème à Kaédi ; capitale de la nouvelle république azizienne. C’est un essai pour la vallée.

  • samba el bakar (H) 20/11/2017 12:49 X

    Pour la musique,cocktail assez bien réussi entre les hymnes nationaux du Maroc,de l’Algérie et de la Palestine.Bon maintenant avec un drapeau teinté légèrement de rouge,on se rapproche du monde arabe dont les étendards à quelques exceptions,comportent tous la nuance rougeâtre.Est ce que cela valait tout ce remue-ménage?

  • juif53 (H) 19/11/2017 13:03 X

    Un hymne que je ne chanterai jamais et que mes enfants ne réciteront jamais.

  • MIRROR2000 (H) 18/11/2017 16:03 X

    Tous les peuples oppressés ont un jour résister face à l'oppression. Mais en Mauritanie, cela ne risque pas d'arriver. Pour couronner le tout, cette hymne catastrophique dans laquelle aucun noir ne se reconnait sera brandi pour la première fois sur vos (noirs) terres. Histoire de dire que c'est avec votre bénédiction, même si on sait tous ce qu'il en pense votre bénédiction.

  • Dunya Ko Meréji (H) 17/11/2017 23:21 X

    je ne reconnais pas dans cette mascarade; ça continue à copier dans les symboles des nations arabes. si ça pouvait copier en terme infrastructures.comararez maroc et algerie avec la mauritanie . ou bien avec senegal. pauvre pays on fait vraiment pitié

  • moukhabarat (F) 17/11/2017 21:38 X

    A entendre les cridémiens qui s'insurgent sur le caractère arabe du de l'hymne, il faudrait aussi changer le nom du pays: mauri-tanie (pays des maures!)

  • foutatoro (H) 17/11/2017 18:48 X

    Chaque jour, cette ERREUR COLONIALE aggrave notre traumatisme. Comment un futaanké, un sonninké, un wolof, un bambara, peut il se reconnaître dans ce truc ? C'est dingue. Mais finalement, face à notre léthargie inqualifiable devant des humiliations permanentes, depuis des décennies, le système ne recule devant rien. Mieux, il va continuer à nous éliminer davantage. Je ne comprends pas qu'une telle "médiocrité" ait pu nous écraser autant. Comment ? Même pas une manifestation pacifique générale dans l'ensemble du pays. Rien ! Si ce n'est des révoltes de salon. Incroyable ! C'est même IRRATIONNEL ! Cependant, j'ai la certitude que le fameux drapeau et l'hymne bidon ne survivront pas au Général Predator. Wallahi cette ERREUR COLONIALE est du Jawghaa et du khroujou absolus.

  • Bertrand (H) 17/11/2017 18:43 X

    Je partage bien certains comnentaires. J'ajoute qu'on peut qyestion de représentativité ajouter un meuglementde vache maure (meu meu meu) et de vache pheul ( meuh meuh meuh) des moutons soninkės bae bae bae et des braiement d'anes du brakna ahah ahah ahah en laissant un peu de place pour les poules les pintades et kes chevres de l'Adrar ...

  • Kanou_matam (H) 17/11/2017 18:14 X

    Un hymne national batard...une sorte de Marseillaise bancale. Rien de mauritanien, trop arabisé jusqu'à en perdre l'âme. A quoi servent les sonorité de nos musiques traditionnelles (maures, poular, soninké et wolof) Quel manque d'imagination !

  • duroowo (H) 17/11/2017 16:29 X

    C'est la meme betise l'hymne nationale doit refleter les langues parler dans le pays toute les langues nationales doivent etre representer mais ce n'est pas une seule langue berbere quant meme. C'est du foutaise comme la premiere il faut le poular Soninke et wolof a cote de hassania si non onne le reconaitra pas et si le vent change cette AZIZIenne va etre changer il n'ya rien de l'unite nationale et apartir de maintenant toute symbole de l'etat comme hymne doit avoir les langues nationales si non nous negros africains libre et non applaudisseur on ne le reconnaitront pas et sa peux saper le pays.

  • Askatasuna (F) 17/11/2017 14:40 X

    HOOH! BOOYS! Cet hymne n'est qu'un plagiat de la chanson "Chabaabal bilaadi ..." Rien de nouveau! Je préfère de loin notre "Ould Daddah gaasi Ndar"...! HOOH! BOOYS!

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 17/11/2017 14:21 X

    Enfin, les symboles de la république corrigé pour refléter l'histoire réelle de la Mauritanie.

  • Tireur (H) 17/11/2017 14:09 X

    Super!Vraiment super!

  • wakhty (H) 17/11/2017 14:07 X

    TROT LONG

  • analagjar (H) 17/11/2017 13:41 X

    Finalement la musique a relativement sauvé le texte qui reste d'une lourdeur et d'une longueur infinie...................