26-11-2017 13:12 - Kaédi : Journées portes-ouvertes dédiées à la Pêche Continentale

Kaédi : Journées portes-ouvertes dédiées à la Pêche Continentale

MPEM - Le Ministère des Pêches et de l’Economie Maritime organise des journées portes-ouvertes dédiées à la Pêche Continentale et la Pisciculture à l’occasion des festivités commémoratives du 57ème anniversaire de l’Indépendance Nationale du 26 au 29 Novembre 2017 à la foire de Kaédi.

Le secteur des pêches constitue un secteur important de notre économie nationale par sa contribution aux équilibres macroéconomiques du pays, sa dynamique de croissance et son rôle dans la lutte contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire et la création des emplois.

Les pêches maritimes ont connu un ensemble de réformes conformément aux objectifs de la stratégie sectorielle 2015–2019, en termes de bonne gouvernance, de développement et de lutte contre la pauvreté.

Pour l’objectif d’intégration du secteur à l’économie nationale, les infrastructures de débarquements, qui étaient limitées, avant 2009, aux seuls ports de pêche de Nouadhibou ont connu un développement important. En effet, les ports de Tanit et N’Diago dans les zones centres et sud sont en cours de finalisation.Il en est de même, de l’extension et la réhabilitation du Marché de Poisson de Nouakchott. En plus, la convention de financement pour la construction d’un complexe intégré de pêche au PK 28 (Vernane) est au stade de signature.

S’agissant du sous-secteur de la pêche continentale et fluviale, des actions ponctuelles et disperses ont été menées par le passé particulièrement à Foum Gleita. L’absence d’un cadre approprié de développement et d’une réelle prise en charge au niveau institutionneln’a pas permis de capitaliser et encore moins de généraliser cette expérience au niveau d’un potentiel hydrique qui reste méconnu.

La Stratégie Nationale de Gestion Responsable pour un Développement Durable des Pêche et de l’Economie Maritime 2015 - 2019 a dédié un axe à la promotion et au développement de la pêche continentale et fluviale. Une direction chargée exclusivement de la promotion et du développement de ce sous-secteur a été créée au niveau central. Pour assoir une véritable stratégie de développement de ce sous-secteur.

En effet la Mauritanie, malgré sa situation géographique et son climat aride, offre des opportunités certaines pour le développement de la pêche continentale et de la pisciculture notamment dans la zone du fleuve et au niveau des zones rurales alimentées par les eaux de pluies ou du fleuve en période de crue. Ainsi des études ont été menées pour cerner ce potentiel et définir ses caractéristiques afin de permettre une meilleure prise en charge d’une exploitation rationnelle et durable.

Notre pays qui dispose d’une rive fluviale longue de 850 km et de plus de 3500km² de plaines inondables dont plus de 25 plans d’eau permanents à potentiel ichtyologique relativement important a l’avantage de recéler de nombreuses zones humides continentales. Ces zones à caractère permanent ou temporaire, inondées d’eau douce, sont situées en domaines alluviaux ou lacustres, principalement localisées dans les parties sud et sud-est du pays, entre les latitudes 15° N et 18° N.

En dehors du fleuve, les principaux plans d’eau existants sont de trois types :

1. les plans d’eau adjacents au fleuve et qui sont situés dans les Wilayas du Trarza, du Brakna du Gorgol et du Guidimakha : ils sont alimentés principalement par les crues du fleuve et les eaux de pluie ;

2. les plans d’eau situés dans les zones désertiques : il s’agit de mares ou lacs localisésdans les Wilayas des deux Hodh, de l’Assaba, du Brakna et duTagant;

3. Les plans d’eau artificiels comme le barrage de Foum Gleita au Gorgol.

La pêche continentale dont la production actuelle serait de 7 500 tonnes par an, génère environ 4000 emplois directs en majorité occupés par des étrangers. Cette production, constituée essentiellement de fumé séché.

Le plan directeur pour le développement de la pêche continentale et de la pisciculture est articulé autour de sept axes à savoir :

- Définition et adoption d’un cadre juridique des pêches en milieu continental et de la pisciculture ;

- Renforcement des capacités institutionnelles pour l’encadrement et la promotion de la pêche continentale et de la pisciculture ;

- Développement d’un programme de recherche scientifique pour une meilleure connaissance des espèces et du milieu ;

- Restauration, peuplement et aménagement des principales mares ;

- Développement de la pisciculture ;

- Amélioration de la qualité des produits de la pisciculture et la sécurisation du consommateur ;

- Renforcement des capacités des acteurs.

Ce plan constitue l’un des six axes de la nouvelle Stratégie Nationale de Gestion Responsable pour un Développement Durable des Pêches et de l’Economie Maritime, adoptée en 2015. Une demande forte y est exprimée pour développer un cadre institutionnel et réglementaire des pêches continentales. L’objectif à termes est d’augmenter massivement la production en volume et en valeur de la pêche continentale et de la pisciculture. Il est également de favoriser la cohésion sociale liée aux activités de pêche avec le développement d’activités collectives, l’arrêt de l’émigration des jeunes, la baisse du chômage et le renforcement de la sécurité alimentaire.

Les actions proposées doivent permettre de restaurer certains écosystèmes, d’améliorer leur productivité, de promouvoir leur exploitation, de réviser leur gestion, de réorganiser les méthodes de transformation et de revoir les circuits de commercialisation.

-------











Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : MPEM
Commentaires : 0
Lus : 783

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)