27-12-2017 07:30 - Mauritanie : le budget 2018 devant les députés

Mauritanie : le budget 2018 devant les députés

Saharamédias - L’assemblée nationale mauritanienne s’est penchée mardi sur le projet de loi des finances initial pour l’année 2018, un budget de plus de 500 milliards d’ouguiyas, lors d’une réunion présidée par le président de la chambre Mohamed O. Boilil.

Les observateurs s’attendent à ce que les débats soient passionnés au regard de certains dossiers que ne manqueront pas d’évoquer les députés.

Le budget soumis aux députés est de 518 milliards 426 millions 394 milles ouguiyas et les autorités estiment qu’il s’agit là d’une évolution importante et que le programme économique du pays pour l’année prochaine a l’ambition de réaliser un ensemble d’objectifs économiques d’envergure.

Les autorités officielles se fixent pour objectifs la réalisation d’un taux de croissance absolue du produit intérieur brut de 3%, de contenir le taux d’inflation à 3%, le déficit budgétaire à 0,3% du PIB hors industries extractives et de garder un niveau convenable des réserves officielles de change (plus de 5 mois d'importations de biens et services).

Le gouvernement est représenté à cette plénière par le ministre de l’économie et des finances, Mokhtar O. Djay, qui présentera des exposés sur les différents chapitres de ce budget, la situation économique du pays mais aussi celle de l’économie internationale et la conjoncture au cours de laquelle ce budget a été élaboré.

A l’issue de la plénière, le budget sera soumis au vote des députés qui ne manqueront pas de l’approuver, le gouvernement disposant d’une majorité confortable au sein de la chambre.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1191

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • foutatoro (H) 27/12/2017 07:48 X

    Que nous sommes trop pauvres ! A peine 1,2 milliards d'€. Le chiffre d'affaire annuelle d'une grande PME européenne.