22-02-2018 08:12 - Banque mondiale : les permutations répétées des responsables ont nui à l’économie mauritanienne

Banque mondiale : les permutations répétées des responsables ont nui à l’économie mauritanienne

Adrar Info - Le directeur des opérations de la Banque mondiale en Mauritanie, Laurent Mesilati, a déclaré que les fréquentes permutations des fonctionnaires entravent les investissements publics et affaiblissent l’efficacité des opérations.

Le représentant de l’institution monétaire a ajouté, lors d’une conférence de presse organisée par les institutions de Bretton Woods ce mercredi matin à Nouakchott, pour présenter leur rapport annuel sur la Mauritanie, que le transfert du personnel des départements de l’économie, des finances et du budget entre ces départements, a considérablement affaibli la coordination entre ces différents services et a créé une confusion dans la détermination des priorités que nécessite le développement.

Le représentant de la banque mondiale a regretté le manque de compétences dans le domaine des ressources humaines, qui est la soupape de sécurité pour le développement de l’économie.

Source :http://mourassiloun.com/node/3212

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2288

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • msoba72 (H) 22/02/2018 14:47 X

    Face à cette situation alarmante de nominations abusives de personnes incompétentes à de hauts postes strategiques il falllait vraiment une telle reaction qui vient tres en retard.

  • sammbasy (H) 22/02/2018 14:13 X

    Laissez les agents incompétents en paix, il y a plus grave car c'est l'incompétence même qui nous gouverne !

  • trump trompe (H) 22/02/2018 12:36 X

    Une première dans l'histoire de la BM à la Mauritanie. Reconnaître et confirmer publiquement le manque de compétence en la matière est une déception pour nous autres. Une risée qui marquera son ombre. Et pourtant il ne manque point de compétents (économistes,financiers) chevronnés même en activité au siège de la BM. Le représentant en sait bien des choses. Cette déclaration traduit par ailleurs : gratter bien la peau et vous y trouverez l'homme qu'il faut.

  • Visage Mauritanie (H) 22/02/2018 08:40 X

    Cela n’est que la partie visible de l’iceberg, l’incompétence, le clientélisme, le tribalisme, le racisme professionnel ont mis à genou l’économie du pays, 90% des cadres des finances de ce pays sont incompétent et irrationnel, ils montent et descendent des bureaux, gagnent des salaires et de la promotion pour rien, ce pays va droit au mur s’il continue de jouer avec la parenté au lieu de mettre en place les compétences qui existent.