05-03-2018 20:00 - Mauritanie : le parti au pouvoir recommande l’intégration des langues nationales dans l’Education

Mauritanie : le parti au pouvoir recommande l’intégration des langues nationales dans l’Education

Alakhbar - Le parti au pouvoir en Mauritanie, UPR, recommande la réforme du système éducatif pour y intégrer les langues nationales. L’Article 6 de la constitution mauritanienne stipule : « Les langues nationales sont l'arabe, le poular, le soninké et le wolof ; la langue officielle est l'arabe ».

L'Union Pour la République a formulé cette recommandation parmi d'autres à l’issue de ses Journées de concertation qui ont été clôturées dimanche soir à Nouakchott.

Les participants aux journées de concertation ont également recommandé l’application du principe de sanction et de récompense au sein du parti et d'y renforcer le rôle de la jeunesse pour renforcer l’unité nationale.

Les Journées de concertation du parti au pouvoir ont été marquées par la création d'un nouvel organe dénommé « Bureau politique ». il implique des membres du Gouvernement et de l'Assemblée nationale.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1836

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • abma (H) 06/03/2018 09:26 X

    Ne nous ne prenez comme vous êtes, nous savons faire la part des choses. 10 ans d’humiliation, de discrimination, 10 ans d'un pouvoir qui a plombé l'unité nationale. Ca suffit, personne ne veut de vous. votre recommandation est en réalité une insulte .

  • habouss (H) 05/03/2018 23:49 X

    Foutaises oubliées juste après les élections !

  • Endosmose Fort (H) 05/03/2018 21:16 X

    L’intégration des langues dans le système éducatif fait partie des points du dialogue Nationale Inclusif, mais le document final n’a pas insister sur l’officialisation des langues Nationales, ils ont reconduit le mot promotion des langues, ce qui est une aberration et un déni des autres langues qui ont la même valeur que la langue Arabe ou berbère.

  • Mawdo1960 (F) 05/03/2018 20:39 X

    Les elections approachent et il faudra faire des promesses qui ne sont pas a implemter apres. Nous preferons un partage equitable du pouvoir. Un president noir a la place des langues nationales dans l education. Le President doit parler toutes les langues nationales pour etre un president de tous les mauritaniens.