05-03-2018 19:30 - Prolongement de l’emprisonnement de Ould Ghadda de 6 mois supplémentaires

Prolongement de l’emprisonnement de Ould Ghadda de 6 mois supplémentaires

Adrar-Info - Le pôle d’enquête chargé des crimes économiques a prolongé de six mois supplémentaires, l’emprisonnement du sénateur Mohamed Ould Ghadda après l’achèvement, le mois dernier de sa période de détention.

Cette prolongation de détention a été décidée jeudi en fin de la semaine dernière. Ould Ghada a été transféré à la prison, par le pôle d’enquête, au début de septembre 2017, quelques semaines après son arrestation par les services de sécurité.

Il est accusé de corruption et d’aide à la corruption. Le même pôle d’enquête a également accusé, pour le même motif, l’homme d’affaires Mohammed Ould Bouamatou. Et a émis contre lui ainsi que son directeur technique Mohamed Ould Debbagh, deux mandats d’arrêt internationaux.

Le dossier impliquant Ould Ghadda, comprend plusieurs membres du Sénat, ainsi que des journalistes et des syndicalistes qui sont placés sous contrôle judiciaire, après que le parquet ait interjeté un appel devant la Cour d’appel, qui avait, pourtant, rejeté l’emprisonnement des sénateurs inclus dans le dossier.

Les sénateurs et leur défense considèrent qu’ils sont visés politiquement et indiquent que leur véritable accusation est leur rejet des amendements constitutionnels le 17 mars 2017.

Ils qualifient les amendements constitutionnels objet du référendum dernier de coup d’État constitutionnel et contestent sa légitimité.

Source : http://www.alakhbar.info/?q=node/9699

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1920

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)