08-03-2018 18:50 - Ibrahima Moctar Sarr, président de l'AJD/MR, est un "extrémiste" selon le porte-parole du Gouvernement

Ibrahima Moctar Sarr, président de l'AJD/MR, est un

Alakhbar - Le ministre de la culture et de l’artisanat, porte-parole du gouvernement, Dr. Mohamed Lemine Ould Cheikh a qualifié, dans son commentaire des résultats du conseil des ministres de ce jeudi, 8 mars courant, le président de l’AJD/MR et député Ibrahima Moctar Sarr, « d’extrémiste », tout en s'abstenant de répondre aux déclarations de ce dernier faites à un média sénégalais.

« Les déclarations faites par Ibrahima Moctar Sarr au journal Sud-Quotidien sont extrémistes et émanent de quelqu’un, réputé par son extrémisme », a-t-il ajouté. Le porte-parole estime qu’Ibrahima Moctar Sarr n’adopte comme terrain de prédilection dans les affaires publiques, que l’extrémisme.

«D’ici 5 à 6 ans, il n’y aura plus de noirs dans l’administration mauritanienne», avait confié dernièrement le leader de l’AJD/MR, au journal sénégalais Sud-Quotidien.

« Le système mauritanien, nous l’avons déjà défini comme étant un système d’abord, raciste parce qu’il est basé sur la séparation des races. C’est une réalité. C’est aussi, un système féodal parce qu’il garde pratiquement toutes les anciennes institutions féodales de ce pays », avait-il dit.

« C’est l’un des pays où on pratique, jusqu’aujourd’hui, l’esclavage quoi qu’on en dise. L’Etat reconnait qu’il n’y a que des séquelles. Mais en vérité, dans certains coins de la Mauritanie, on pratique véritablement l’esclavage comme au temps ancien », a-t-il affirmé dans cette interview.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 14
Lus : 3927

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (14)

  • melanine (H) 09/03/2018 09:47 X

    Celui qui ose dire petit parvenus est-il autochtone de cette terre? N'est il pas quelqu'un des parents ou arrière parents qui ont profité de la générosité de l’empir du TEKROUR ou du MANA ? Il faut se connaitre bien avant d’index quiconque, connaitre surtout sa provenance et regarder son environnement pour se définir mieux.

  • melanine (H) 09/03/2018 09:22 X

    Le comportement ou la réponse d’un pauvre ministre d’un régime esclavagiste raciste et gabegiste vis à vis des propos justes tenus par le président SARR dans un journal d’un pays voisin comme le Sénégal, n’étonnera personne. La réaction à l’assemblée ce n’est pas une réponse digne d’un ministre même d’un état médiocre mais plutôt c’est une démonstration de la haine et du racisme d’un jaloux et qui se veut etre honoré par son boss. Ce que le président SARR a dit est une vérité connu par tous, et il n’a rien inventé ; c’est exactement des propos qui sont faciles à justifier, il suffit seulement de venir en Mauritanie pour savoir cette verité. Les propos tenus par le président SARR sont connus et appréciés par beaucoup des personnes et tous les leadeurs politiques mauritaniens qui travaillent pour le changement tiennent le même discours. Il n y a rien a dire, c’est un opposant à la première heure, il a le droit de dire ses remarques dans la vie de cette nation de merde. Le médiocre ministre n’a pas fait sont boulot, il ne peut pas répondre ces questions parce qu’il n’en est pas intéressé ; ce qui l’intéresse c’est peut etre de remplir ses poches comme ses collègues du régime a fin de piétiner les autres.

  • Guindiyanke (H) 09/03/2018 08:55 X

    Ceux qui diabolisent Sarr, sont des complexés ou ont de la cécité intellectuelle, Sarr n'a relaté que les fait qui existent, actuellement il y a des directions où on ne trouve aucun noir, dans les régions tous les directeurs de sûreté sont blancs, tous les commissaires sont blancs, tous les gouverneurs sont blancs, tous les chefs de secteur de l'armée sont blancs, on ne peut pas cité. Dans un pays tout celui qui dit la vérité, on le qualifie d'extrémisme

  • pyranha (H) 09/03/2018 07:49 X

    Bertrand, je pensais que tu as brossé parfaitement qui était Pyranha et que t'avais compris que Pyranha a un dédain pour les menteurs et autres guignols genre Bertrand . Je ne te laisserais point dénigrer ce Monsieur qui est cent fois plus Mauritanien que toi, et ce qu’il dénonce, 85 % des Mauritaniens le vivent comme moi et alors ? Tu n’es qu’un vulgaire fumier en parlant de poursuites, et tu laisses à coté les multiples entraves que vous ne cessez de faire pour la concorde entre les citoyens, avec vos éternels systèmes de justices déséquilibrés. Ce faux ministre et faux Docteur, toujours lugubre et cambré dans ces mensonges qui le font vivre ne mérite plus qu’une chaussure dans le museau, mais une véritable baffe à l’évanouir. Ainsi, en véritable agent de renseignement, Bertrand (***) affirme avoir vu un banquier chez Mr Sarr dites nous réellement qu’est ce que tu y cherchais, je sais d’avance que tu habites vers l’stade olympique et que chez Sarr c’est loin de chez toi. Tu dois être un véritable menteur, et quand on choisit le mensonge comme mode de vie, on ne supporte plus la voie des musulmans … A travers tes postings toujours haineux envers tes compatriotes on comprend qui tu es réellement .

  • samba el bakar (H) 09/03/2018 06:58 X

    Monsieur le Ministre, votre accusation d’extrémiste à l’endroit de Monsieur Ibrahima Sarr apparaît comme une étiquette que malheureusement les incultes ou les démunis d’arguments balancent à l’emporte-pièce pour esquiver tout débat constructif. Vous devriez être parmi ceux qui recherchent la vérité de Allah afin que toute une communauté éprouvée par des années de galère puisse jouir enfin l’espoir de se retrouver chez elle menant une coexistence pacifique avec tous les autres fils de ce Pays. Ce que Monsieur Sarr dénonce c’est le racisme d’État planifié légiféré avec une feuille de route qu’un Observatoire ultrachauvin est appelé à mettre scientifiquement en place pour la liquidation de tout négromauritanien dans les instances de décision. Que faites vous alors des tortionnaires qui se pavanent devant leurs victimes ou leurs veuves et orphelins ? Votre attitude encourage les négationnistes et pis, cautionne les « historiens » dévoyés qui ont bâti des thèses sur la nationalité de la pirogue. Voilà les extrémistes qu’il faut combattre et que nous combattrons tout le temps. Monsieur le Ministre,s’il vous tient à cœur de dénoncer l’Extrémisme ,je vous renvoie à cet Administrateur qui déclarait ne pas être capable de signer un certificat de Nationalité Mauritanien pour un négromauritanien ou cet autre qui lors des déportations massives avait sévi dans le Tagant avec son slogan « Ne perdez pas de temps ,tout Haalpulaar est foncièrement Sénégalais ».Non, si vous rappeler ces faits est pour vous de l’Extrémisme ,alors nous le sommes tous.Oui au pardon pour ceux qui se repentissent mais jamais à l’Oubli

  • siam2013 (F) 09/03/2018 00:19 X

    C'est même un traître dont on devrait dissoudre le parti et que l'on devrait déchoir de sa nationalité! On n'accorde pas une interview à un journal étranger pour dénigrer son pays-fût-on de l'opposition! Voyez-vous Marine Le Pen accorder une interview à un journal allemand pour dénigrer la France de Mitterrand ou de Hollande? Et puis c'est un ingrat! Il a oublié que c'est ce régime "raciste" qui a condamné naguère le jeune Hanevi Ould Dehah à six mois de prison ferme pour avoir insinué que Ould Abdel Aziz lui avait peut-être offert 300.000000 d'ouguiyas...

  • Bertrand (H) 08/03/2018 22:02 X

    L'Etat doit sévir contre ce genre de petits parvenus. Pourquoi ne restet-il pas au Sénégal pendant que nous y sommes des propos sont passibles de poursuite et d'emprisonnement. Les mercenaires il faut les soumettre à la loi. Les gens irresponsables. Je l'ai vu une fois chez un homme daffzire un banquier dans sa maison il fziszit le doucereux. En perte de vitesse il ferait mieux de se brûler pour marquer sa singularité il deviendra célèbre comme cela

  • habouss (H) 08/03/2018 21:33 X

    Le ministre est un tantinet menteur provocateur et jouant à la formule coranique du sourd, muet et aveugle, pour démentir Mr Sarr. Sinon la preuve des dires de monsieur Sarr sont la devant lui, les RÉSULTATS DE LA REUNON DU CONSEIL DES MINISTRES dont les nominations sont de nature immuable depuis les 10 ans de gouvernance de Ould Abdel Aziz, c'est à dire nommer des gens issus d'un seul ensemble ethnique : BEYDANE.

  • aminatat (H) 08/03/2018 21:14 X

    L'extrémisme, d'où qu'il vienne constitue un fléau pour l'unité de la nation. Aujourd'hui, un grand pas vers une Mauritanie unie et égalitaire a été franchi grâce à ould abdoul aziz. A ce sujet, les déclarations exagérées et non fondées de M sarr n'ont aucun autre intérêt que de diviser les mauritaniens. J'en appelle à sa conscience pour éviter des débordements de cette nature qui n'apportent rien aux mauritaniens. L'extrémisme est très nocif

  • mdmdlemine (H) 08/03/2018 21:03 X

    vraiment dommage pour les officiels. Il fallait rester muet sur cette question et laisser l'opinion épuiser la polémique, entre pro Sarr et anti Sarr Il faut que le politique s'éleve de la melée par moments et ne pas aborder des questions ultra sensibles qui puisent leurs mobiles de faits historiques Je crois qu'il y avait une autre possibilité de répondre à Sarr que celle-ci puisque des milliers de mauritaniens, frustrés, ont la même conviction que loin et verront dans les réponses du porte-parole un extremisme d'Etat, puisqu'il incarne l'Officiel C'est également contre l'intérêt du Président qui se préparer à tater le terrain politique et solliciter les voix pour pouvoir faire perdurer son système trés contesté et en course parallelle avec des challengers veritables dont BDA

  • ahznar (H) 08/03/2018 20:33 X

    Si Mr Sarr est extrémiste les faits lui donnent raison et les preuves s'étalent de plus belles, données par les conseils de ministres en ce qui concerne les nominations. Rien que des maures blancs. Les negros ? Ils sont nommés vigiles,gardiens,plantons,domestiques,chauffeurs par Beta conseils. Quelle honte !

  • salloumar (H) 08/03/2018 20:31 X

    Dans n'importe quelle démocratie qui se respecte, dans n'importe quelle nation réelle , pour n'importe peuple tolérant, pour n'importe quel pays de droit, insulter un élu du peuple susciterait une indignation collective. Un ministre de la république, de surcroit porte parole du gouvernement, qui qualifie un député de l’assemblée nationale d’extrémiste dans l'indifférence générale, ça ne peut arriver que dans la Mauritanie de ould abdel aziz où les baïonnettes de ses bidasses sont pointées sur le front de notre peuple. Encore une énième provocation de la "tribu des vainqueurs" du moment qui bamboche comme d'habitude avec arrogance et mépris. Le député Ibrahima Moktar Sarr est un rescapé du "Mourroire de walata", nous lui devons plus de respect et de considération. Attention aux pyromanes et aux inconscients en continuant de tirer trop sur la corde vous risquez d’hypothéquer l'avenir du pays. Vivement 2019!!! Salam. Oumar Débé.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 08/03/2018 20:28 X

    Mr Sarr a perdu la raison, Il faut comprendre ce type de personnage. Il est passé par toutes les étapes qu'une vie peut proposer avant d'arriver à son poste actuel. Il y a des gens qui peuvent s'adapter et d'autres pas. Pour l'intérêt de l’AJD/MR, SARR doit quitter définitivement le parti. Il soufre d’une maladie qui est la diarrhée verbale quotidienne. VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • Selmedine (H) 08/03/2018 20:16 X

    I brahima moctar sarr doit savoir que la Mauritanie est un pays qui appartient à toutes ses composantes arabes , pullars,soninke(wakhiert) et oulofs .Unitile de créer l'amalgame et de prôner la haine entre nos différentes composantes .La langue est un outil de communication qui doit rapprocher et non éloigner .Nousdevons faire apprendre nos langues à tous nos enfants et les éduquer dans un climat de compréhension et d'unité pour que la république prevale.