11-03-2018 23:15 - Organisation à Nouakchott du Concours d’entrée à Polytechnique Paris (X)

Organisation à Nouakchott du Concours d’entrée à Polytechnique Paris (X)

IPGEI/ESP - Pour la première fois en Mauritanie, l’école Polytechnique de Paris (X) a ouvert un centre de concours (épreuves écrites) à Nouakchott qui devrait permettre aux meilleurs élèves de deuxième année mathématiques/ Physique de l’Institut Préparatoire aux Grandes Ecoles d’ingénieurs (IPGEI) de Nouakchott d’intégrer l’une des plus prestigieuses écoles d’ingénieurs françaises.

Afin de mettre en place le centre d’examen et de surveiller le déroulement des épreuves à l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP), deux enseignants de Polytechnique de Paris sont venus spécialement à Nouakchott les 3 et 4 mars.

Les 39 candidats mauritaniens plus un candidat congolais sélectionné parmi les élèves de l’Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESMT) de Dakar ont composé durant tout le week-end, en mathématique, en physique, en français et en anglais.

Ainsi donc, l’IPGEI , cet institut d’excellence créé par le Gouvernement Mauritanien en Octobre 2015 dans le cadre de la restructuration et de la rénovation des formations d’ingénieurs, continue tranquillement son bonhomme de chemin.

Nous ne pouvons que souhaiter à cet institut, après ses brillants résultats obtenus en 2017, d’excellents résultats à ce concours ainsi qu’à ceux qui devraient suivre.

En effet, le concours d’entrée à X, organisé ce weekend à Nouakchott, est le point de départ d’un marathon qui va s’étaler sur plus d’un moins avec notamment les concours ci-après :

- concours de l’Ecole des Mines de Benguerir au Maroc (Université Polytechnique Mohamed 6) du 23 au 25 Avril 2018

- Concours commun polytechnique (CCP) regroupant plus de 30 écoles d’ingénieurs françaises, du 30 Avril au 4 Mai 2018

- Concours Commun Mines Ponts (CCMP) regroupant une dizaine d’écoles françaises de Mines et de Ponts (dont la prestigieuse école des Mines de Paris et celle des Ponts de Paris) ainsi qu’une douzaine d’écoles de l’institut Mines-télécoms et partenaires, du 7 au 9 Mai 2018.

- la Banque d’Epreuves aux Concours des Ecoles d’Actuaire et de Statistique (BECEAS) regroupant 5écoles françaises et une école Marocaine spécialisées dans les domaines d’Actuariat, de Statistique, de Finances et d’Assurances, du 17 au 18 Mai 2018

- concours de l’Ecole Centrale de Casa (ECC), une école faisant partie du réseau international des écoles Centrale (France, Chine, Inde et Maroc)

Cette longue série de concours sera clôturée en début Juin par les concours d’entrée aux écoles d’ingénieurs de Tunisie (ENIT, Polytechnique de Tunis,…) ainsi que le concours national d’ingénieurs de Mauritanie qui permet d’accéder au cycle ingénieur de l’Ecole Supérieure Polytechnique, nouveau fleuron de la formation d’ingénieurs de haut niveau dans notre pays sous la double tutelle des Ministères de la Défense et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique qui travaillent en parfaite synergie pour la réussite de ce projet innovant et stratégique pour le développement de notre capital humain.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : IPGEI/ESP
Commentaires : 3
Lus : 3876

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • samba el bakar (H) 13/03/2018 09:09 X

    Monsieur ASSOCIATION MAIN PROPRE et ses “vive” à la con ,je ne suis pas sûr que les mauritaniens les vrais, vous aient accordé le monopole du Nationalisme dont vous vous targuez.Franchement pathétique de vous sentir fébrile foncer sur tout commentaire que vous jugez “antipatriotique” dans votre minable échelle des valeurs.Que voulez-vous cacher à travers tant de zèle? ce n'est pas par les agressions répétées des bouffons comme vous contre ceux qui clament la vérité pure dans ce Pays qu’on les obligera à se taire ni à se terrer. Toutes les communautés confondues dans la Mauritanie déplorent la ségrégation et l’élitisme imposés dans l’Éducation au profit de quelques privilégiés.Vous devriez dénoncer cette fâcheuse tendance discriminatoire aux conséquences catastrophiques car tôt ou tard ce qui doit arriver arrivera.Au fait je m'attendais de vous une réaction plus “nationaliste” du type “Pourquoi les épreuves ne se font pas en Arabe?” par exemple.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 12/03/2018 13:16 X

    Mr edourab (H), arrêtez d'être envieux, votre commentaire raciste frise le ridicule, c'est du vrai charabia. Tout le monde sait que depuis sa fondation, en 2011 l’École polytechnique de Nouakchott recrute ses élèves par un concours juste et transparent, l n'y a rien à en dire. VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • edourab (H) 12/03/2018 08:00 X

    Oui à quoi bon??? si c'est une seule communauté qui va encore en profiter...une fois de plus il suffit de regarder la photo...C'est vraiment dommage...Et Dieu Sait qu'il y'a des génies dans toutes les communautés de Mauritanie. Combattons ensembles les injustices, nous allons tous mourir demain ou après demain...