22-03-2018 21:30 - Afrique | Toujours plus de Maliens réfugiés en Mauritanie

Afrique | Toujours plus de Maliens réfugiés en Mauritanie

Deutsche Welle - Près de 2000 Maliens ont encore trouvé refuge en Mauritanie en février dernier. Ils fuient les groupes armés. Le président de la commission en charge du désarmement appelle à ne pas céder à la panique.

1.898 : c'est le nombre de réfugiés maliens arrivés en Mauritanie durant le mois de février 2018. Ils fuient les menaces, extorsions et exécutions perpétrés par des groupes armés. Plusieurs régions du Mali restent encore instables alors que les autorités l'assurent : le processus DDR (Désarmement, Démobilisation, Réinsertion) qui doit déboucher sur la sécurisation du pays est en cours.

Optimiste coté autorités

"Il y a des gens qui ne veulent pas de la paix, qui font tout pour la situation pourrisse", estime Zahabi Ould Sidi Mohamed, le président de la Commission nationale en charge du désarmement, de la démobilisation et de la réinsertion.

Il a par ailleurs été chef de la diplomatie malienne et ministre de la Réconciliation. "Il ne faut pas tomber dans leur piège." Il reconnait l’insécurité dans certains régions mais demande à plusieurs reprises de ne pas céder à la panique. "Je comprends que les populations essaient de fuir ces zones là, mais je reste optimiste quant au processus de cantonnement", dit Zahabi Ould Sidi Mohamed.

Feuille de route

Selon lui la situation pourra être stabilisée avec le déploiement de l’armée malienne et les troupes du G5 Sahel. Et quand on lui demande si le pays sera près pour le scrutin prévu cette année, Zahabi Ould Sidi Mohamed assure que le processus est en cours.

"Le premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a eu des discussions avec les groupes signataires et une feuille de route a été convenue." Les groupes armés auront un rôle à jouer dans la sécurisation de certains bureaux de votent. "Les déplacés pourront voter dans les camps de réfugiés".

Carole Assignon



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 909

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)