16-04-2018 20:16 - Mauritanie : le gouvernement identifie les niches d’emplois

Mauritanie : le gouvernement identifie les niches d’emplois

Les Mauritanies - Le ministère de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication de concert avec la Banque africaine de développement (BAD) entend exploiter le potentiel de création d’emplois dans les secteurs agro-pastoral et BTP pour résorber le chômage des jeunes.

C’est en marge d’un atelier, tenu, mercredi 11 avril à Nouakchott, que les techniciens dudit ministère, des spécialistes du développement et des experts de la BAD se sont penchés sur cette question.

Ainsi, les acteurs veulent donner une place de choix à l’emploi dans les objectifs des programmes sectoriels notamment l’agriculture et les BTP.

A cette occasion, l’inspecteur général du ministère, secrétaire général par intérim, M. Mohameden Ould El Vadel a fait savoir que pour réussir ce pari, le gouvernement comptera sur la BAD, qui a déjà donné son engagement financier.

Rappelons qu’en 2017, la banque panafricaine a lancé un groupe consultatif en faveur de l’emploi des jeunes.

Cette initiative, la plus importante jamais déployée en Afrique ambitionne de créer 25 millions d’emplois d’ici 2025.

Ibrahima Junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1917

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • aristocrate (H) 17/04/2018 08:32 X

    Banque Mondiale ou BAD ou FMI savent bien ce qui se passe dans ce pays pour l'emploi, et ils sont meme responsables du taux elevé de chomage dans ce pays ou le favoritisme et le clienteime dominent car les financements sont detournés par le pouvoir en place et les opportinutés d'emploi profitent qu'au fils à papa.Meme Kinros, les Nations unies et autres intitutions internationales sont contaminés car si tu ne connais pas un haut placé, impossible de decrocher un emploi.Donc coller nous la paix.

  • cccom (H) 17/04/2018 08:18 X

    Pourquoi chercher une niche d’emplois en Afrique quand en Mauritanie il est clairement visible sur le terrain une surface de3.600.000 ha créatrice de 14.400.000 surr les 2millions projetés parla BAD en 2025 ? On a pas besoin de grandes expertises pour constater que le réchauffement de la terre a récemment rendu apte à la culture de palmeraies modernes (qui dit palmeraies dit en sous cultures 3 étages de fruitiers, blé, aliments de bétail et légumes) des Wilayas du Nord de Mauritanie ( car il suffit de visiter Boulenouar, Chami et Zouérate et Atar en juillet 2018 pour goûter aux excellentes dattes de qualité de cet arbre providentiel protecteur et créateur d’un mode de vie humain et animal paradisiaque par son micro climat biologiquement apte à toutes les spéculations agricoles. En Mauritanie , ce n’est pas une niche d’oiseaux pour l’emploi qu’on doit chercher mais un carré de 600 km X 600 km (entre Atar- Zouérate Nouadhibou et Nouakchott) soit 3.600 millions d’ha créatrice de 4 emplois de jeunes par ha c'est-à-dire de 3600.000 (ha) X 4 jeunes=14.400.000 emplois de jeunes africains que la pauvreté incitent à l’émigration quotidienne meurtrière entre les frontières maritimes de l’Afrique et de l’Europe.. Il revient au Gouvernement mauritanien de présenter à la BAD et à tous les Bailleurs de fonds un projet d’irrigation de cette nouvelle surface par l’eau dessalée de l’Océan que les nouvelles technologies de dessalement de la mer et de l’énergie renouvelable ont rendu l’eau gratuite inférieure à 0,1 UM le m3. consultez mes 40 lettres ouvertes au Président Aziz sur le net disponibles sur ma page .facebook.com/cheikhany.ouldsidina .