03-05-2018 14:49 - Journée du 3 Mai : Le SJM dénonce les atteintes aux libertés de presse

Journée du  3 Mai : Le SJM dénonce les atteintes aux libertés de presse

Mauriweb - Le Syndicat des Journalistes Mauritaniens a dénoncé, dans un rapport établi en prévision de la commémoration de la journée internationale de la liberté de la presse, les atteintes aux libertés de la presse en Mauritanie.

Le rapport qui rappelle le cas du journaliste mauritanien, Ishaq Ould Mokhtar, porté disparu en Syrie, se félicitant de l’absence de journaliste en détention dans le pays, indique cependant qu’en 2017 plusieurs journalistes ont l’objet d’agression lors de la couverture d’événements en relation avec l’organisation du dernier référendum du 5 août 2017 dans le pays suivi de la soumise sous contrôle judiciaire de quatre journalistes depuis plusieurs mois maintenant.

Le SJM a encore dénoncé les renvois arbitraires de journalistes travaillant pour le compte de médias publics. Par ailleurs, le SJM épingle les établissements publics d’information qui se refuseraient encore à signer leurs cahiers de charge.

Le SJM indexe encore l’absence d’une aide publique conséquente pour permettre aux médias de jouer pleinement leur rôle et ses conséquences sur le déficit structurel des médias privés.

Le SJM a enfin appelé aux respects des acquis en matière de liberté de presse en Mauritanie.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1233

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)